2 février : célébrer la vie consacrée en offrande

Publié le : 31 janvier

Aujourd’hui, 2 février, en cette fête de la Présentation de Jésus au Temple, nous célébrons dans toute l’Église la journée dédiée à la vie consacrée, inaugurée en 1997 par le pape Jean-Paul II.

Ces deux fêtes se rejoignent dans un même sens : celui de l’offrande. La Vie consacrée, c’est avant tout l’offrande de tout son être à Jésus Christ, pour les autres, pour l’Église, pour le monde.

Dans son évangile, Luc (Luc 2,22-40) nous offre le modèle de deux personnes âgées qui attendent avec foi et espérance la venue du Salut. Que leur exemple soit source de courage, de foi, de patience et de persévérance pour nous toutes, quelle que soit l’étape de notre vie en ce moment. Dieu éclaire et bénit la vie des croyants pieux comme Siméon et Anne. Nous devons à leur exemple nous engager envers Dieu qui ne manquera pas de nous bénir.

A toutes nos sœurs, nous souhaitons cette bénédiction de Dieu pour renouveler notre consécration dans un don total, généreux et joyeux au Seigneur !

BONNE FÊTE à vous toutes, et en particulier à nos sœurs âgées qui sont un témoignage fort dans l’Église d’une vie toute donnée à Dieu !

Prière

Dieu notre Père, j’arrive au soir d’une vie qui m’a réservé bien des joies
et dont je pense aujourd‘hui que, malgré les déceptions et les épreuves, valait la peine d’être vécue.
Reçois l’hommage de mon pèlerinage terrestre,
avec mon émerveillement et ma reconnaissance.
Je viens te demander la grâce d’une vieillesse sereine et généreuse.
Donne-moi de savoir goûter les beautés de la création,
le rire des enfants et le chant des oiseaux.
Préserve-moi, Seigneur de la nostalgie qui enferme dans le passé de l’amertume qui dessèche le cœur.
Apprends-moi à penser aux autres au lieu de les mobiliser à mon service.
Béni sois-tu, Dieu de tendresse et de pitié, pour l’œuvre dans le monde de ton Fils Jésus et pour le don de ton Esprit de sainteté.
Peuple ma solitude de ta présence aimante.
Que ta Parole éclaire la route qui me reste à parcourir
et que l’Espérance de la résurrection me soutienne.
Rassemble dans la paix de ton amour les hommes et les femmes de bonne volonté, aujourd’hui et dans le monde à venir. Amen.

Document(s)

meditation_de_l_evangile.pdf (769 ko)

 31 janvier 2018