Bénin : 1ères professions - 19 septembre 2015- Parakou

Publié le : 20 septembre 2015

Ce Samedi 19 septembre 2015, le Vicariat du Bénin s’est agrandi par la profession religieuse de nos deux sœurs Eugénie EDOH et Alida Estelle AGOUNDOTE.

La célébration s’est déroulée dans la maison de noviciat à Parakou. En présence des membres de leur famille, des amis et paroissiens et des sœurs du vicariat présentes, nos sœurs ont prononcé leur vœu entre les mains de sœur Nadine DEGILA, op. Prieure du Vicariat, représentant, Sr Carmen LANAO, prieure générale de la Congrégation. La célébration eucharistique a été présidée par fr Clément AHOUANDJINOU, O.P entouré d’une dizaine de pères concélébrants.
Les nouvelles sœurs professes ayant choisi les textes de la liturgie de ce samedi 19 septembre 2015, Fr Clément, op. dans son homélie, a attiré leur attention d’une part, sur la prodigalité du semeur et la responsabilité du terrain qui reçoit la semence : « l’initiative vient de Dieu qui a choisi de sortir et d’ensemencer, main la responsabilité de ce qui advient implique toujours à l’homme … ». D’autre part, il leur a rappelé les piliers que la vie religieuse dominicaine qui a fait ses preuves depuis huit siècles, met à leur disposition : prière, vie fraternelle, et vie apostolique, pour aller jusqu’au bout de ce que le Christ leur demande. Pour finir, fr Clément a invité nos sœurs à être ce que Dieu veut pour elles : être bonne terre. Pour se faire, elles doivent : « se savoir objet de la sollicitude de Dieu, qui voit notre vie comme un champ à féconder »
Nos deux sœurs Eugénie et Estelle ont choisi respectivement comme symbole de leur consécration : l’eau dans un vase et l’argile fraiche dans une assiette de porcelaine.
A la fin de la célébration, les nouvelles sœurs professes ont demandé à l’assemblée de les aider à venir en aide à un orphelinat à travers une quête d’action de grâce.

NB : Notons que nos sœurs ont reçu la veille, au cours des vêpres, l’habit religieux dominicain.

Écrire un commentaire
  • Votre nom

  • Message

  • 21 septembre 2015 - 23h49Mireille AHOSSI

    Bonne route mes sœurs. Beaucoup de joie !