Discours sur la méthode

Publié le : 5 août

A cette étape du chapitre, nous en sommes à la rédaction de ce que nous appelons les Actes.

Dans le dictionnaire une des définissons du mot acte est la suivante : Document de nature ou de portée juridique constatant un fait, consignant une convention, une décision, marquant une étape dans une procédure, etc. ; ce fait, cette convention, etc.

Nos actes de chapitre sont donc un document officiel reflet du travail du chapitre général, par exemple en ce qui concerne les décisions prises pour la vie de la congrégation et les moyens à mettre en œuvre pour répondre aux orientations nouvelles... (Constitutions 105).

La méthode pour la rédaction est assez riche.
Tous les thèmes du chapitre ont d’abord été abordé en groupe de travail puis en assemblée général.
Deux soeurs ont été désignées pour prendre en note ce qui se dit à cette étape. On les appelle les « oreilles ».
A l’étape suivante, des groupes de travail par thème ont été constitués. Ils ont eu pour mission de dresser des points de convergences parmi les capitulantes. Et puis ensuite de tenter la rédaction d’un premier texte (pré-texte, ou texte martyre, ou draft ou bozza... selon les pays).
Le principe est de soumettre à l’assemblée les textes et de partager, corriger, enrichir, amender, affiner, développer la rédaction.
Les allers et retours sont nombreux (et les rédactrices largement mises à contribution)... jusqu’à l’étape du « toilettage » afin d’avoir une version finale correcte, sinon parfaite !
Les textes seront ensuite votés... mais nous n’en sommes pas encore là. Patience !

Écrire un commentaire
  • Votre nom

  • Message