États-Unis - Synode des jeunes : À l’écoute des jeunes

Publié le : 12 septembre

« Un plus grand sens de communauté. »
« Plus de possibilités pour étudier notre foi. »
« Invitation à participer à la vie de paroisse. »
« Je crois que les jeunes adultes, nouveau dans leur vocation de mariage, ont besoin du soutien de la communauté paroissiale. »
« Être reconnu et écouté. »
« Accueil et plus grand sens d’appartenance. »

Voici quelques désirs exprimés par les jeunes entre 15 et 29 ans dans un rassemblement organisé par le diocèse de Portland, Maine, pour répondre à l’invitation du Pape François d’écouter les jeunes en préparation du Synode des Evêques (octobre 2018) sur le thème « Les jeunes, la foi et le discernement vocationnel. »

L’évêque Robert Deeley, dans son invitation, écrivait : « Pour le synode, ce que le saint Père voudrait savoir est comment nous pouvons vous aider connaître Jésus, car cela est la raison d’être de l’Eglise. Comment pouvons-nous vous aider à suivre le Christ ? Comment pouvez-vous nous aider à créer l’Eglise dont vous avez besoin pour mieux suivre le Christ ? »

A l’ouverture du rassemblement, Maureen Provencher, coordinatrice de la mission pour les jeunes pour le diocèse, accueillait les participants, jeunes, prêtres et Evêque, avec ces mots : « Nous vous demandons d’être honnête. Personne n’est ici pour juger ce qui est bien ou mal. Nous sommes ici pour écouter et partager. »

Les jeunes étaient groupés par âge et invité à réfléchir sur 4 questions :
• Qu’est-ce que vous voulez de L’Eglise d’aujourd’hui ? De quoi avez-vous besoin ?
• Qu’est-ce qui vous aiderait sentir votre importance et votre appartenance à la vie de la communauté paroissiale ?
• Qu’est-ce qui vous empêche de participe à la vie de la paroisse ?
• Qu’est-ce que l’Eglise peut faire pour mieux vous accompagner dans votre cheminement de jeune disciple de Jésus ?

Une jeune de 23 ans exprimait sa réponse de la façon suivante : Vous ne pouvez pas tout simplement, du haut de votre podium, annoncer les activités de la paroisse et demander des bénévoles pour vous aider. Il faut rencontrer les gens et personnellement les inviter, en disant, « Tu sais, il y a un piquenique de la paroisse mercredi prochain. Voudrais-tu venir et en faire partie ? »

Un jeune de 17 ans ajoutait : Souvent nous entendons que tel activité aura lieu, mais nous hésitons de participer. Nous croyons que ce sont les adultes qui organisent la paroisse et que ce n’est vraiment pas notre place. Nous ne sentons pas que les adultes nous veulent vraiment. Alors, nous avons besoin de cette invitation. Nous avons besoin de cette pousser.

Sara 15 ans et Isabel 16 ans disaient : Nous ne trouvons pas des directeurs spirituels, des personnes qui pourraient nous écouter et répondre à nos questions d’une façon personnelle et adulte. Nous voulons entrer en profondeur dans notre foi Catholique et nous cherchons une relation personnelle avec le Christ.

Les jeunes qui ne pouvaient pas être au rassemblement sont invités à répondre aux questions par internet. Jusqu’à présent, plus de 300 jeunes ont participé.

Sr Jacqueline Provencher

A retrouver sur le site du diocèse de Portland : http://www.portlanddiocese.org/listening-sessions-young-people