France : Profession simple de Sr Carine Michel (4 février 2017) à Poitiers

Publié le : 21 février

Sr Carine Michel a fait profession simple dans la CRSD le samedi 4 février 2017 à Poitiers.
Récit.

Quelle journée incroyable !
Et riche en émotions : le stress, un peu d’énervement parfois, la tristesse de l’absence de Maman, la joie et la profonde sérénité face à un engagement « fou » à bien des égards.

Nous avons commencé la célébration par un geste de la lumière afin de représenter toutes les personnes qui m’ont accompagnées jusque là, et toutes les personnes qui étaient unies à nous par la pensée et la prière. Vous toutes étiez donc présentes avec nous sous la forme de ces lumières.

La célébration était sous le thème du mystère de l’Incarnation car la contemplation de ce mystère m’a travaillé pendant une grande partie de mon noviciat, et qu’il continuera à me porter pour ce juniorat qui commence. Les textes des lectures étaient donc Genèse 1, 26-28 « Dieu dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance » et Jean 3, 1-17 « personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu ».
Dans sa prédication, Sr Hubert-Dominique nous a rappelé combien chacun de nous est porteur de ce mystère et comment ce mystère a irrigué toute la prédication de St Dominique. Nous devons nous laisser engendrer par l’Esprit Saint pour annoncer la miséricorde de Dieu de tout notre être.
Je crois que je me souviendrai toute ma vie de ce que j’ai ressenti en prononçant la formule de profession ! Trouver les mots est difficile, mais je crois que l’Esprit Saint soufflait en moi tellement je me suis sentie moi-même et totalement autre.

Le repas qui a suivi la célébration était placé sous le signe d’une production locale et durable, et la joie qui rayonnait sur les visages chantait « Toutes les œuvres du Seigneur, Bénissez le Seigneur ! ».

La fête était aussi l’occasion de « rendre grâce » :

« De rendre grâce pour la vie reçue de Dieu, car j’aurais pu ne jamais exister.
De rendre grâce pour mes parents, qui m’ont donné naissance, qui m’ont donné une éducation pour laquelle je ne les remercierai jamais assez et qui m’ont transmis un rapport à la foi et à l’Eglise qui marque profondément celle que je suis aujourd’hui. A Maman qui sera toujours présente dans nos cœurs, et à toi Papa, Merci ! Parce que vous m’avez appris ce qu’est l’amour, vous m’avez appris à en recevoir et à en donner.
Je rends grâce pour vous mes frères et sœur parce qu’avec vous j’ai appris que l’amour véritable est une circulation d’amour, et qu’une affection fraternelle forte divise les peines et multiplie les joies ! C’est un émerveillement continu pour moi de voir comment chacun de nous est unique, et comment cette diversité est une force lorsque nous sommes à l’écoute de la complémentarité qu’elle nous apporte. Merci à vous parce que sans vous je n’aurais peut être jamais eu la force de croire en la richesse de la vie communautaire.
Je rends grâce pour toutes les personnes qui ont croisé ma route et qui, en partageant ce qu’ils sont, m’ont aidé à me construire et à avancer. Ils sont nombreux donc je ne pourrais les cités tous.
Je rends grâce pour les amies car l’amitié est un bien précieux qui me donne à vivre quelque chose de la communion des saints.
Je rends grâce pour la longue succession de sœurs dominicaines qui depuis la première communauté à Prouilhe, et malgré les aléas de l’histoire, ont construit une manière de vivre qui m’appelle aujourd’hui, et je rends grâce particulièrement pour les sœurs qui se sont engagées dans la CRSD ces dernières années, car sans elles je ne pourrais pas pu faire ce choix aujourd’hui.
Je rends grâce pour les sœurs de la communauté de Poitiers qui m’ont accueilli et qui m’ont initié à la réalité de la vie religieuse. Grâce à vous et aux épreuves de la vie communautaire, mon désir s’est purifié et incarné. Je rends grâce pour le chemin de croissance qui s’est accompli dans mon cœur, et je rends témoignage que le Seigneur est le chemin, la vérité et la vie. Le Seigneur est le roc de ma vie … Mon cœur déborde d’allégresse…

Je rends grâce pour la famille dominicaine, et pour toute la fraternité vécue ici à Poitiers avec les frères dominicains (que je remercie encore de nous avoir accueilli dans leur chapelle pour la célébration), avec Sr Micheline des Dominicaines des Campagnes, avec Marie-Hélène de l’Institut Séculier d’Orléans, et avec tous les membres de la fraternité laïc qui sont aujourd’hui représentés par Charles Bodin. Cette fraternité vécue dans le partage d’un charisme et dans la complémentarité des états de vie est pour moi prophétique.
Autre élément prophétique : je rends grâce pour toute la fraternité vécue en intercongrégation grâce à l’internoviciat, aux sessions avec les frères de Ligugé, et dont témoigne la présence de nos sœurs vietnamiennes.
Je rends grâce pour toutes les personnes qui ne sont pas là mais qui sont unies à nous par l’affection et la prière.

Loué sois-tu Seigneur pour la vie que tu nous donnes, loué sois-tu Seigneur pour ta présence indicible, mais qui change nos vies lorsque nous nous mettons à son écoute, loué sois-tu Seigneur pour nous tous ici rassemblés ! Que ta bénédiction repose sur chacun de nous, et nous même vers l’accomplissement de ta promesse ! Amen.
Merci à chacune pour vos messages et vos prières !

Sr Carine Michel

Écrire un commentaire

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

  • Votre nom

  • Message

  • 22 février 2017 - 19h46Támara Murillo

    C’est une grande joie de participer un peu à la fête. Merci de partager cette journée tellement importante pour toi, et pour nous toutes, soeurs de la CRSD

  • 22 février 2017 - 08h10Corinne

    FÉLICITATIONS ! Belle continuation avec notre Père Saint Dominique !