Jubilé des Dominicains : le pape présidera la messe de clôture au Latran

Publié le : 16 janvier

Le pape François présidera la messe solennelle de clôture du Jubilé des 800 ans de la fondation de l’Ordre des Dominicains (1216-2016) par saint Dominique de Guzman, le samedi 21 janvier 2017 à 16h en la basilique Saint-Jean-de-Latran, à Rome, annoncent les Dominicains.

La messe sera précédée, en présence du maître de l’Ordre, le Fr Bruno Cadoré, de la prière du rosaire si chère à la tradition dominicaine, et ceci en 5 langues différentes, avec une réponse en latin, de façon « à exprimer l’universalité » de l’héritage dominicain, et son unité. La méditation de chaque « mystère » sera précédée d’un chant. On peut télécharger les chants et le livret de la célébration sur le site liturgique des dominicains de Pologne ici.

Le rosaire se conclura par le chant à Saint Dominique « Imple Pater quod dixisti », pour lui demander son intercession pour l’Ordre comme il l’a promis sur son lit de mort. Un silence recueilli préparera ensuite à la célébration de l’eucharistie.

Le jubilé a été ouvert à Rome en la basilique Sainte-Sabine, samedi 7 novembre 2015, par une messe présidée par le père Bruno Cadoré, Maître de l’Ordre, en présence de représentants des différentes branches de la Famille dominicaine. Plusieurs conférences historiques, fêtes religieuses, expositions d’art ont marqué cette année jubilaire des Pères Dominicains.

Après l’angélus du dimanche 8 novembre 2015, le pape a salué l’Ordre des frères Prêcheurs et l’a remercié pour son service à l’Église. « Que le Seigneur, à cette occasion, vous remplisse de sa bénédiction, a dit le pape François. Et merci infiniment pour tout ce que vous faites dans et pour l’Église ! »

Le 4 août 2016, le pape a reçu en audience au Vatican les participants au Chapitre général des Dominicains qui se sont réunis autour du maître général frère Bruno Cadoré à Bologne (Italie), du 16 juillet au 4 août.

« Plus on sort pour étancher la soif des autres, plus nous serons des prédicateurs de la vérité », leur a rappelé le pape François. La prédication authentique demande « une forte union personnelle » avec Dieu, a-t-il ajouté. Sans cela, « la prédication pourra être parfaite, motivée, admirable, mais ne touchera pas le cœur qui est ce qui doit changer ».

Le pape François a encouragé les Dominicains « à suivre avec joie le charisme qui a inspiré saint Dominique. Son exemple, a-t-il dit, pousse à affronter l’avenir avec espérance, sachant que Dieu renouvelle toujours tout et ne déçoit pas ».

Source : https://fr.zenit.org