Le Carême… un temps de grâce à saisir

Publié le : 13 février

La route du Carême est un chemin de grâce. Comment alors ne pas s’inviter à y mettre nos pas tous ensemble dans la CRSD et l’Église. « La Pâque du Seigneur vient une fois encore jusqu’à nous ! Chaque année pour nous y préparer, la providence de Dieu nous offre le temps du Carême. Il est le ‘signe sacramentel de notre conversion’ qui annonce et nous offre la possibilité de revenir au Seigneur de tout notre cœur et par toute notre vie. » (Pape François, Message du Carême 2018)

Le Carême est un temps providentiel pour changer de direction, pour retrouver la capacité de réagir face à la réalité du mal qui nous défie toujours. Le Carême nous engage à vivre un temps de conversion, de renouveau personnel et communautaire à travers le rapprochement à Dieu et l’adhésion confiante à l’Évangile.
Cette route du Carême où nous cheminons ensemble s’ouvre sur l’impressionnant geste des Cendres. Elles disent ce qu’il y a de triste et de gris dans notre vie. Elles évoquent ce qui a besoin de renaitre et de reprendre vie. Être marqué sur le front par la cendre, c’est entrer dans une démarche de vérité et de lucidité.
La route du Carême emprunte divers chemins, celui de l’écoute de la Parole, celui de la prière, et celui du jeûne et du partage, tout cela en vue d’opérer une conversion du regard, du cœur, un recentrement sur l’essentiel de la vie.
Quelques objectifs guident alors cette démarche : réapprendre la solidarité, approfondir sa foi, vivre dans l’Espérance, se préparer à redire le oui de son baptême, et célébrer la Pâque du Christ. « Vivons ensemble avec l’Église entière ce temps de grâce dans la joie et en vérité. » (Pape François)

Prière :
Seigneur, aide-nous à partager gratuitement avec ceux qui ont peu de ressources, aussi bien sur le plan matériel que sur le plan spirituel. Libère-nous de l’avidité, fais-nous découvrir un frère, une sœur, en chaque personne que nous rencontrons.
Seigneur, aide-nous à prendre du temps pour écouter, méditer ta Parole, afin qu’elle devienne guide et boussole de nos marches vers toi.
Seigneur, tu nous appelles à jeûner. Tu nous apprends ainsi à nous désarmer de nos violences et à nous rendre plus attentifs à nos frères et sœurs. Donne-nous de revoir nos habitudes de vie et de pouvoir corriger ce qui entrave notre chemin vers toi. Amen.