Bénin : Formation sur le charbon vert à Parakou

Publicado el : 25 de abril

Le 21 avril 2921, j’ai participé à une rencontre de formation, promue par la FUNDACION SALVADOR SOLER (Espagne), sur la fabrication du charbon vert.

Fulgence N’dri, jeune entrepreneur de la Côte d’Ivoire, a partagé avec conviction ses connaissances et ses expériences sur cette innovation énergétique qui peut être une réponse positive à l’entreprenariat social des jeunes, le travail des femmes et des enfants, et la protection de l’environnement. Le charbon bio, produit à partir des résidus organiques biodégradables, comme les résidus agricoles et ménagers, peut s’utiliser en substitution du charbon de bois. Tout fut analysé : le coût des investissements, les matières premières à utiliser, les technologies de production (la carbonisation, le broyage et le tamisage, les liants et le malaxage, le compostage, le séchage, le conditionnement), la commercialisation et le prix du produit. Un partage en groupes, présenté d’une façon dynamique, fut l’occasion d’appliquer à notre contexte du Benin les connaissances reçues et de montrer le besoin d’avancer vers un travail plus associatif. La partie de l’exposé sur les avantages du charbon vert au plan social, sanitaire, économique, écologique et politique, réchauffa mon cœur, en y voyant une réponse efficace au grand problème du chômage des jeunes dans le pays. Le partage avec des jeunes du monde rural et urbain qui cherchent ensemble à trouver sa place dans la vie, me réjouit et me fit rêver d’un avenir meilleur.

Sœur Carmen Pardo OP

Si l’une ou l’autre Sœur voudrait avoir plus d’information sur les avantages du charbon vert, je serai heureuse de vous l’envoyer.