Bénin : Vive la rentrée à l’école maternelle catholique

Publié le : 27 octobre

« Espace d’Eveil Saint Dominique » de Lokossa

Le gouvernement béninois actuel initie des réformes à tous les niveaux et demande que les structures en place sur son territoire, rentrent dans les normes pour un meilleur suivi des activités qui se mènent dans les différents domaines.
A cet effet, beaucoup de centres ont été fermés pour n’avoir pas été enregistrés dans les normes prévues par l’État.
Or, l’ex-garderie : Saint Dominique de Lokossa initiée par nos Sœurs Etienne-Marie Sirey et feue Maria Goretti Attagniant à kinwedji, où elles y ont passé plusieurs années avant de la transposer à Lokossa depuis 2012, a connu une grande appréciation. Les bénéficiaires ont souhaité maintenir cet espace pour une bonne éducation à la base de leurs enfants.
Face à cette demande, les assises qui ont eu lieu en avril dernier ont permis la réflexion qui a approuvé l’ouverture de l’Ecole Maternelle Catholique sous le nom de : « Espace d’Éveil Saint Dominique », dans le respect des normes établit par l’Etat béninois avec ses exigences. Elle a ouvert ses portes à cette rentrée scolaire 2018-2019 et a accueilli cinquante enfants garçons et filles âgés de 2 ans 1/2 à 5 ans dans la Section des Petits (SP) ou la Section des Grands (SG) pour leur préscolarisation.
Nous, avons donc aménagé le cadre préscolaire pour les enfants avec un aire de jeux qui capte en premier l’attention des enfants à l’arrivée et facilite leur intégration et la mise en confiance. Il faut avouer que la majorité des enfants manifestent une grande joie de venir tous les jours de semaine à l’école, même s’il pleut. C’est aussi notre joie pour l’équipe éducative !
En effet toutes les junioristes de la communauté collaborent à la réussite de cette mission du vicariat et y donnent suffisamment de leur temps et de leur amour selon les possibilités de chacune. Nous sommes toutes bien conscientes que : « La gloire de Dieu c’est l’homme debout » et que « Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne ». Aussi, que toute nation engagée dans la voie du progrès a intérêt à accorder le maximum de soin à la petite enfance. Et « c’est l’école maternelle qui pose les bases de l’apprentissage. Elle facilite le développement personnel et apporte des soins aux plus petits » (cf. Curriculum de l’Enseignement Maternelle).
Merci à tous pour avoir permis la vie de cette mission depuis ses origines et merci encore de porter cette œuvre propre du vicariat du Bénin dans la prière afin qu’elle apporte aux enfants qui y passent, un plein épanouissement de leur vie humaine et spirituelle ! Merci pour votre soutien ! Dieu vous bénisse !

Sr Alphonsine Gannan, op.