Bénin : une journée de récollection pour nourrir sa foi

Publicado el : 11 de diciembre de 2022

Ce samedi 26 novembre 2022, dans la communauté Sainte Rose de Lima d’Akassato au Centre de spiritualité sis dans la communauté, les sœurs du vicariat du Bénin ont organisé une journée de formation / récollection avec les fidèles laïcs qui désirent approfondir leur foi en vivant pleinement leur vie de chrétiens baptisés dans la société.

En effet le pays est en pleine période préélectorale et dans le souci d’aider les fidèles chrétiens catholique à assumer leur devoir de citoyenneté, le thème choisi pour journée de récollection a porté sur le thème ‘’ Chrétien, engagement dans l’Église, engagement dans la politique’’.

Cette journée a été vécue en trois phases :
- La première phase animée par sœur Florence Roko de la communauté Sainte Rose de Lima d’Akassato, a connu le développement du thème. Dans son développement, elle a montré à partir des Saintes Écritures et des témoignages de vie de quelques figures de l’Église dont sainte Catherine de Sienne et saint Thomas More qu’être chrétien, c’est accepter le Christ et se configurer à Lui choisissant de vivre avec les autres. D’où la nécessité du ‘’ nous ‘’ pour faire vivre le « je » dans un élan synodal. Le Chrétien est donc appelé à s’affirmer dans la société pour que rien ne lui soit étranger. D’où la nécessité pour lui de s’intéresser à la politique tout en s’inspirant des apôtres et en s’appuyant sur le Christ de qui nous pouvons accueillir des aptitudes à avoir pour une bonne politique. La politique n’est donc pas une affaire des non-chrétiens mais aussi une affaire de tout chrétien baptisé. La politique a besoin de l’Église. Du coup l’engagement du chrétien catholique dans l’Église doit favoriser son engagement dans la politique qui sera fondée sur la justice et l’amour et dans une pleine liberté.

- La deuxième phase a porté sur la Doctrine Sociale de l’Église. Elle a été animée par Sœur Carmen Pardo de la communauté Saint Martin de Porrès de Parakou. S’inspirant la Doctrine Sociale de l’Église et du Concile Vatican II et de diverses encycliques des papes, elle nous a éclairés sur l’avis de l’Église par rapport à l’implication chrétien catholique dans la politique. De cette conférence nous pouvons retenir que : «la politique, selon la pensée de l’Église, est considérée comme une mission très noble, qui vise le bien commun, oriente les énergies, fait respecter la dignité de l’homme, contrôle l’économie, assure pacifiquement le remplacement des dirigeants, protège les libertés, réduit les injustices, etc. Mais tout n’est pas dit et la doctrine sociale est en chantier pour répondre à des nouvelles questions qui peuvent surgir».

- L’entretien sur la Lectio Divina et sa pratique ont été la dernière phase de cette journée de récollection animé par la Sœur Rachelle Da-Gbadji de la communauté Sainte Rose de Lima d’Akassato. C’est en s’appuyant sur Jésus le roc éternel, sur la Parole de Dieu, lui de qui vient tout pouvoir, que le Chrétien pourra mener une vie chrétienne et politique saine.

C’est par ce temps de prière de la lectio divina que la journée de formation/récollection s’est acheté. Une dizaine de laïcs y ont participé activement ainsi que plus d’une dizaine de sœurs dominicaines. Les participants l’ont beaucoup appréciée et souhaitent revivre ces moments de ressourcement et de convivialité.
Nous rendons au Seigneur pour son Esprit qui nous a assisté et éclairé tout au long de cette journée.

Sr Constance Kpota et Christiane Azankpo