Brésil : Projet “Água para Vidas Secas”

Published : 10 June

Le Brésil dans les traditions et la mission de la fraternité avec les élèves de l’école Reine de la Paix.

Nous sommes au moins de juin ! Pour tous les brésiliens, c’est un mois avec les traditionnelles fêtes de juin, qui sont présentes dans toutes les régions du pays. Il y a beaucoup d’activités mélangeant art et foi. Cette Tradition, est née en Europe, elle est venue avec les portugais qui l’ont fusionné aux rituelles de différentes cultures indigènes et africaines qui existaient déjà ici. Dans cette coutume, l’idée était de célébrer le temps de la récolte, de pratiquer les danses du quadrille, ainsi que les fêtes religieuses de Saint Antoine, Saint Jean et Saint Pierre. Avec les danses typiques, les feux, les diverses nourriture, jeux, les gens célèbrent aussi les saints de la dévotion populaire tout cela enrichit la culture Brésilienne dans sa diversité. Avec cette introduction, nous partageons notre fraternité missionnaire à travers l’école de Reine de la Paix, c’est pendant ces fêtes de juin que nous réalisons le projet Social « De l’eau pour les vies Sèches », en apportant de l’eau et de la dignité au service du peuple. Vous en avez entendu parler ? Alors, voici un peu de notre mission.

« DE L’EAU POUR LES VIES SECHES

La fête de juin dans l’École Reine de la Paix est un événement très important pour toute la communauté scolaire. En plus d’approfondir et multiplier les éléments divers de la culture populaire brésilienne, cette pratique est conforme aux principes de la vie dominicaine, qui devient un travail en groupe de solidarité et d’engagement en vue du projet de l’eau pour les vies Sèches dans la région du semi-aride de Piauí, au nord-est du Brésil.
Avec presque plus 18 ans d’existence, le Projet de l’eau pour les vies Sèches vise à assurer un soutien à la construction de citernes d’eau de la pluie et de puits tubulaires dans les municipalités de la région semi-aride du Nord-Est. Ces localités se trouvent dans une situation de grande vulnérabilité, aggravé par le manque d’eau, ce qui fait que les indices de développement humain sont les plus bas du Brésil.
Tout le travail de la construction des citernes est réalisé en commun, à travers l’organisation des familles. Il présente des formes de mobilisation et de formation à la gestion de ressources en eau, et expérimente des pratiques de solidarité et l’amour du prochain, elle renforce la participation politique des personnes dans la revendication de leurs droits. En leur donnant l’accès à l’eau, cela a également suscité des initiatives de production alimentaire, dans les jardins potagers de l’arrière-cours, ainsi que l’élevage des petits animaux avec une utilisation rationnelle de l’eau.
Depuis 2003, 100% des fonds récoltés lors de la fête de juin de l’École Reine de la Paix – l’une de fêtes les plus traditionnelles du quartier, à la région ouest de São Paulo – sont destinées au projet de l’eau pour les vies Sèches.
Le premier contact des Sœurs Dominicaines a été établi en partenariat avec ASA - Action sociale archidiocésaine, par l’intermédiaire du Père Tony Batista, vicaire général de l’archidiocèse de Teresina. En 2016, le projet Águas para Vidas Secas a établi un partenariat avec Cáritas Brasileira - région Piauí pour l’exécution et la gestion du projet in loco par le biais de visites techniques mensuelles.

Enfin, plus des 500 citernes qui ont modifié la qualité de vie de 20 communautés, Cela touche directement environ 3200 familles. Les personnes sont fières, ils ont une meilleure estime d’eux –mêmes, leur santé et leur qualité de vie c’est grandement amélioré.
Cette année 2021, nous poursuivrons dans ce même esprit, en recréant différentes manières la collecte des fonds, car la pandémie du Covid-19 ne nous permet pas d’organiser la fête traditionnelle. Nous continuons, avec le but de d’apporter la dignité à un nombre encore plus grand de familles.
Pour en savoir plus, regardez la vidéo d’un des voyages effectués par les étudiants pour visiter certaines communautés desservies par “Agua para Vidas Secas”.

Des vidéos :
Projeto Água para Vidas Secas - https://youtu.be/UltObCnOVl0
Depoimentos de familiares beneficiados pelo projeto Água para Vidas Secas : https://youtu.be/MrZyHctbeAU

Sr. Luciana Souza
Communauté Reine de la Paix/ São Paulo

Photo
Photo 1 : Avant les citernes, de longues marches étaient effectuées à la recherche d’eau.
Photo 2 : Tous au travail de la construction d’une citerne à plaque.
Photo 3 : Vers le réservoir fini
Photos 4 et 5 : Système de collecte des eaux de pluie par gouttière