Brésil : Quelques nouvelles récentes de notre mission à Salto da Divisa (1er octobre 2018)

Publié le : 9 octobre

Un pas de plus dans la lutte pour le droit à la terre et à une vie digne. Dieu a montré son immense miséricorde pour le peuple dans sa lutte pour la terre à Salto da Divisa dans le Minas Gerais.

Le 6 juillet 2018, trente-six familles ont reçu les titres de propriétaire des terrains rendus par l’État du Minas Gerais, appartenant à la grande propriété Manga do Gustavo. Ils sont déjà en train d’être enregistrés chez le notaire de la région de Jacinto. Le 14 septembre 2018, les techniciens de l’INCRA se sont rendus au Campement Dom Luciano Mendes et vingt familles encore en attente ont signé le certificat de concession de l’usage de la terre et le contrat de crédit pour l’installation et l’aide aux familles homologuées. Ce document important donnera droit à l’accès aux Politiques Publiques et des droits dans des projets de Réforme Agraire et autres bénéfices.

Dans l’histoire de ces conquêtes, nous avons fait un saut de qualité, après avoir vécu douze années de résistance et de revendications. Pour nous qui étions dans cette lutte depuis tant d’années, ce fut quelque chose d’extrêmement important, non pas seulement pour la conquête de la terre, mais surtout pour les droits des familles d’agriculteurs. Loué soit Dieu qui marche avec son peuple. La Communauté traditionnelle de Cabeceira de Piabanha poursuit le processus pour obtenir la reconnaissance de communauté traditionnelle par le Secrétariat de l’État du Minas Gerais. Cela leur donnera plus de droits à la titularisation de leurs terres. Ainsi nous marchons en sécurité dans la main de Dieu et luttant pour les droits humains et de l’environnement. Nous avons conscience que toute créature mérite d’être respectée, aimée et protégée pour nous chrétiens/ennes, en prenant soin de la maison commune. Un pas de plus en avant, non pas un pas en arrière, la Réforme Agraire est le résultat d’un peuple uni avec persévérance et qui met sa foi en l’assistance de Dieu. Peu à peu, il acquiert ses droits, occupe ses espaces, en affirmant qu’un nouveau monde est possible, même s’il a encore besoin de conscientisation et un long chemin à parcourir. Ce sont de petits pas, mais nous savons qu’il est important de remercier, célébrer et continuer, toujours en sécurité dans la main de Dieu Créateur, pour contribuer à la défense de la création, qui dépend de la protection des hommes. C’est Lui qui nourrit notre espérance et nous donne la certitude de la victoire. Il semblait que nous rêvions. En ces temps difficiles, que nos organismes publics et gouvernementaux sachent faire quelque chose de juste est comme un beau rêve duquel on ne voudrait pas s’éveiller. Mais ce rêve de longue date est en train de devenir une réalité. Cela a valu la peine de rêver et de chercher ensemble à le réaliser. Nous remercions Dieu et vous tous qui nous avez soutenus dans la défense de la Justice et de la Paix et de notre maison commune.

Je vous embrasse fraternellement.

Sr Geralda Magela da Fonseca