Chemin de Saint Jacques – Hontanas 2020

Published : 9 August

Cette année encore, les soeurs de la CRSD se sont mises en chemin depuis différents points du monde pour accompagner les pèlerins du Chemin de St Jacques à Hontanas. Un temps marqué par la pandémie de Covid 19, mais où nous nous voulions être présentes.

Marie-Emmanuel (France), Elisabeth (Bénin), María F., Neli et Elena (Espagne) ont commencé l’expérience le 4 août et nous la finirons le 13. Bien que les pèlerins soient peu nombreux et que presque toutes les auberges soient fermées, notre mission continue d’être une petite oasis pour les pèlerins qui arrivent. Nous portons toutes des masques et respectons les mesures de sécurité et de distance sociale nécessaires en ce moment. Elena Hernández

Les rencontres
Une des joies que nous avons eues, en arrivant à Hontanas, a été de nous retrouver avec les personnes qui, depuis cinq ans, sont devenues, pour les sœurs qui sont passées à Hontanas, des visages connus : les clarisses qui nous ont ouvert leur maison, les gens du village, les prêtres Enrique et Fran.
Cette année, avec moins de pèlerins, est une occasion de cultiver davantage la relation avec les personnes d’ici. Par exemple, nous avons eu l’opportunité d’être avec un groupe d’enfants et d’adolescents. Je perçois que la vie, quelle que soit la situation, est pleine de surprises qui deviennent des opportunités. Dieu vient à notre rencontre à travers elles. María Ferrández

Cette année le groupe communautaire est interculturel, nous venons de France, du Benin et de différents lieux d’Espagne. L’ouverture, le dialogue, la recherche sont des ingrédients qui donnent de savourer l’interculturalité. Neli Armas

Le jeudi 6 Août 2020 à Castrojeriz fut la journée programmée par la communauté interculturelle de Hontanas de cette année pour faire une petite partie du chemin de Saint Jacques sur 20 km. A 6h 30 le départ pour les 20 km, depuis le monastère des sœurs Clarisses de Castrojeriz jusqu’à Boadilla Del Camino. Pendant cette marche, ce qui a attiré mon attention tout au long du chemin ce fut la beauté du paysage castillan. Cette merveilleuse beauté de la nature m’invitait au silence, à la méditation et á la contemplation. Cependant ce chemin était parsemé par des écueils tels que des montées sur des longues distances, des pierres, des descentes dangereuses, mais tous ces obstacles ne nous avaient pas empêchées d’aller jusqu’au bout des 20 km. Ensuite nous avions continué notre route à Frómista en voiture et là nous avions visité les Eglises de saint Martin de TOURS et Saint Pierre, et la Place Mayor de Frómista. Enfin ce fut pour moi une belle expérience de pouvoir faire cette petite partie du chemin de Saint Jacques. Elisabeth Tchegbe

Nous sommes envoyées sur le Chemin de St Jacques pour accueillir les pèlerins, mais que faire si les pèlerins sont dix fois moins nombreux que les autres années ? Si nous ne pouvons faire que quelques massages des pieds chaque jour, nous avons plus de temps pour solliciter les ados qui traînent dans le village. Voilà une équipe au travail pour dessiner, et confectionner de jolies bougies qui seront remises aux quelques personnes qui viendront à la messe de la fête de St Dominique ! S’ils participent à la préparation de la messe… alors ils y viendront aussi ! « C’est quoi, être le sel de la terre et la lumière du monde ? » Venez, et vous verrez ! Marie Emmanuel