Chronique cinéma : Fortuna vient de sortir en salle

Publié le : 30 septembre

« Fortuna », un film sublime qui lave note regard sur les migrants (sortie en salle le 19 septembre 2018).

Tourné chez les Moines du monastère du Simplon (Suisse), « Fortuna » a reçu l’Ours de cristal à la Berlinade et le Grand prix du jury international de Génération 14plus pour le meilleur film.

film en noir et blanc, entre documentaire et fiction, « Fortuna » raconte l’histoire d’une adolescente éthiopienne qui, après avoir traversé la Méditerranée, est accueillie avec d’autres réfugiés au monastère du Simplon pour passer l’hiver. Elle s’appelle Fortuna. Elle a 14 ans et elle est enceinte.

Dimension spirituelle et politique. Imprégné de grandes questions morales sur notre relation à l’autre, sur nos valeurs et nos choix intimes, portés par un souffle presque mystique, le film évite le piège de la « bigoterie », de la condescendance ou de la moquerie. « Tout ce que vous avez fait aux plus petits d’entre les miens... ».

La valeur spirituelle du film ne fait pas oublier la dimension politique de ce récit qui met en scène une jeune fille déracinée et livrée à elle-même, dont le destin n’est pas sans rappeler les grands mythes fondateurs, de l’Arche de Noé à la figure de Marie dans l’étable. « Le vent souffle où il veut... »

Le noir et blanc, le format carré qui rappelle les débuts du cinéma, l’attention portée à la bande-son, au bruit du vent ou des pas dans la neige, la beauté des cadrages serrés, une certaine lenteur qui permet la contemplation, tout concourt à nous faire vivre une véritable expérience sensorielle.

Alors « Fortuna » ? A voir d’urgence !

Sr Hélène Feisthammel