Gogo de Pascal Plisson / Septembre 2021

Publié le : 15 septembre

Chronique de Sr Hélène Feisthammel.

C’est le fabuleux destin de Gogo, la plus vieille écolière du monde. Elle a 94 ans, vit dans un village au Kenya, et a décidé d’apprendre à lire et à compter en intégrant une classe de CM2. Elle, enfant, avait été interdite d’école. Un film relate son histoire pendant une année.

Imaginez être sur les bancs de l’école à presque 100 ans. Gogo l’a fait, un surnom qui signifie « grand-mère ». Il y a sept ans, elle quitte sa ferme à l’ouest du Kenya et s’inscrit en primaire à 90 ans. « J’ai commencé à aller à l’école car j’étais frustrée de voir mes petites filles ne plus y aller quand elles deviennent mères, j’ai décidé d’y aller pour leur montrer qu’on pouvait le faire », témoigne Priscilha Sitienei, alias Gogo.

Célébrité locale

Mais elle reste une élève presque normale, pas de favoritisme de la part de l’institutrice ! Lors d’un voyage scolaire, elle se fait des amis, et ils sont tous là pour l’encourager lors de l’avant-première du documentaire dans son école. C’est une célébrité locale, elle a motivé toute une génération à étudier. Derrière la caméra se trouve le réalisateur Pascal Plisson, habitué aux problématiques liées à l’éducation. Il entend parler de Gogo dans un journal kényan, et elle n’a pas été difficile à convaincre. Ses études sont stoppées par la crise sanitaire, mais elle espère reprendre et, peut-être, aller jusqu’à l’université.

C’est vrai, c’est frais. A voir.

https://le-pacte.com/france/film/gogo