Hontanas : la présence de la CRSD
parmi les pèlerins vers Compostelle

Publié le : 27 juillet

Du 17 au 25 juillet, quelques-unes de nos sœurs ont participé au projet Hontanas, en Castille et Léon (Espagne), pour accueillir les pèlerins sur le Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Voici un écho et des photos.

Hontanas signifie « fontaines d’eau ».

Comme le nom l’indique, Hontanas est un petit village de la région de Castille et Léon (Espagne) où l’on rencontre beaucoup de sources d’eau et de fontaines. Il offre aux pèlerins sur le Chemin-de-Saint-Jacques-de-Compostelle un lieu pour se reposer et continuer la marche. Ici nos sœurs dominicaines d’Espagne sont présentes à travers différentes interventions.

Comme l’aubergiste qui prends soin du blessé amené par le samaritain (Lc 10, 25-37), ici à Hontanas nous faisons une belle expérience. Nous accueillons les pèlerins pour un moment de prière ensemble, une boisson fraiche, une disponibilité à l’écoute et au dialogue, une séance de massage des pieds, afin qu’ils puissent continuer leur chemin le lendemain. Lorsqu’ils présentent des ampoules ou des blessures il leur est offert un petit soin prodigué par notre amie infirmière volontaire.

C’est une belle expérience qui se vit là. Faire attention à ces personnes qui passent, les accueillir, partager avec elles, prendre soins d’elles, les touchent beaucoup, les rendent heureuses et leurs donner de la force de continuer toutes joyeuses.

A travers le témoignage des pèlerins nous découvrons que certains ont une foi profonde en Dieu, qu’ils sont dans une véritable rechercher sur ce chemin. Notre présence les touche beaucoup et certains voudraient qu’il y ait de une présence religieuse tout au long du chemin de Saint Jacques.

Nos sœurs d’Espagne ont bien perçu ce besoin de pèlerins. Cela nous permet de prendre notre place dans la pastorale du chemin, d’être vivantes et de les rejoindre dans ce qu’ils vivent eux-mêmes.

C’est une mission précieuse à soutenir.

Sœur Edwige Koin
Bénin