Le Pèlerinage du Rosaire 2018, vu par... Sr Carine Michel

Publié le : 14 octobre

Servir le Rosaire a été pour moi un don, dans les deux sens : être donné aux autres pour se recevoir de Dieu !

Concrètement, j’ai participé à la petite équipe d’animation dédiée à la Cité Saint Pierre avec un frère et une hôtesse. La Cité Saint Pierre accueille des pèlerins en situation de fragilité, et cette équipe propose une animation complémentaire, dans le cadre du Rosaire, pour répondre à leurs besoins spécifiques.
Pour ce service à la Cité, les maîtres mots étaient : écoute, disponibilité et ... micro ! Pour le reste, il faut tenir le paradoxe d’être à la fois très organisé et très souple.
La fiche de poste ne le précisait pas, mais il fallait aussi savoir être présent en temps de crise : être facteur d’apaisement pour un groupe du voyage quand trois d’entre eux sont coincés dans un ascenseur, ou bien ratisser la Cité à 22h sous la pluie à la lumière d’un téléphone parce qu’un jeune handicapé a disparu.
Mais ce qui m’a le plus touché a été le sacrement des malades, vécu en petit comité à la Cité Saint Pierre. Les témoignages de ceux qui demandaient le sacrement m’ont fait sentir le miracle de Lourdes : par Marie, la grâce de Dieu est descendue sur terre.
En plus de la joie reçue dans ce service, je reconnais que moi aussi j’ai reçu une grâce à Lourdes : un peu plus de confiance en l’avenir.

Sr Carine Michel

Photo : Sr Carine avec le frère Marc Bellion (Nancy)