Synode des jeunes

Publié le : 16 octobre

Une grande joie !

Une de mes anciennes élèves, Yadira Vierya, est à Rome et partage en ce moment l’expérience des jeunes invités aux Synode des Évêques 2018, “Les jeunes, la foi, et le discernement vocationnel”.
L’Archevêque de Chicago, le Cardinal Blase Cupich, l’y a invitée au nom du Pape François. Elle est une des cinq délégués des USA qui en font partie en tant qu’auditeurs. Yadira, née au Mexique, immigrante aux USA avec sa famille, a gradué de Cristo Rey en 2007 et de l’Université Georgetown avec diplôme en théologie et psychologie. Cet été, elle a épousé un jeune homme, Juan Miguel Alvarez, qui est enseignant en religion avec moi ici à Cristo Rey. Il la rejoindra au Synode la semaine prochaine.
Le 11 octobre, Yadira a pu adresser le Synode et a rappelé aux évêques que l’Eglise doit sortir rencontrer les jeunes dans les centres de détention, aux frontières, et partout où leur sécurité et l’unité de leurs familles est menacée. Elle a affirmé que « Christ stands with the oppressed and challenges the oppressor. »
Yadira est joueuse d’avoir pu parler déjà deux fois avec le Saint Père. Elle dit que le pape circule pendant les pause-café, et qu’il a donné ce conseil aux jeunes : « Si vous êtes d’accord avec quelque chose qui se dit, faites beaucoup de bruit. Le volume, l’applaudissement, c’est permis ! Mais si l’on dit quelque chose qui ne vous va pas, écoutez simplement avec respect. »
Selon Yadira, les jeunes « ont fait beaucoup de bruit » lorsque l’Archevêque Anthony Fisher de Sydney, Australie, s’est servi de ses quatre minutes de discours permises pour demander pardon aux jeunes pour les façons dont plusieurs évêques et l’Eglise en général les avaient déçus dans le passé.
Nous attendons avec enthousiasme d’autres échos de ce Synode, si important pour l’Eglise de l’avenir !

Sr. Frances Thibodeau

Photos :
-  Le Synode perçu du bureau de Yadira, avec sa bouteille à vide de Cristo Rey !
-  Yadira est tout à fait à droite, à la gauche du Saint Père