24 mai : Fête de la translation des reliques de st Dominique (1)

Publié le : 14 mai

Saint Dominique a voulu être enterré sous les pieds de ses frères dans l’église du couvent de Bologne où il est mort. La translation de ses reliques, 12 ans après sa mort, le 24 mai 1233, fut le premier acte de son procès de canonisation voulu par le Pape Grégoire IX.

Les témoins racontent :

«  Lorsque le corps du bienheureux Dominique dut être transféré du lieu qu’il occupait à celui où il se trouve maintenant, beaucoup de citoyens honorables, par mandat du podestat de Bologne, montèrent la garde autour du cercueil pendant plusieurs jours, par crainte qu’il ne leur fût ravi. Aussi quand les frères vinrent durant la nuit, faire l’exhumation en présence du podestat, de nombreux Bolonnais et d’autres personnes honorables et pieuses, évêques et laïques, ils trouvèrent le tombeau bien fermé avec un ciment si dur et si résistant qu’à peine put-on soulever la pierre qui le recouvrait. Quand on l’eût ôtée, il s’exhala du tombeau une merveilleuse et très suave odeur, inconnue de tous les assistants, mais qui leur parut surpasser tous les aromates, sans toutefois posséder l’odeur d’aucun parfum connu parmi les hommes ; ayant donc enlevé la pierre, ils trouvèrent la châsse de bois hermétiquement close avec des clous de fer, dans laquelle reposait le corps du bienheureux Dominique. Ils l’ouvrirent à son tour et aussitôt la suave odeur redoubla d’intensité. »
(Déposition de Frère Ventura de Vérone au procès de canonisation)

Depuis cette date, chaque année le 24 mai, l’Ordre des Frères Prêcheurs fête la translation de St Dominique.

Notre Père Dominique,
invoqué depuis toujours comme "lumière de l’Église" et "Maître de vérité",
nous nous tournons vers toi en toute confiance.
Obtiens-nous, nous t’en prions,
la grâce de comprendre la volonté du Seigneur dans notre vie,
la force de marcher dans ses voies
en nous laissant guider par la Sagesse qui vient d’en haut,
la sérénité de l’esprit qui ne peut trouver sa paix qu’en Dieu seul.
Nous nous en remettons à ton aide, Père Dominique,
et en celui des Saints et des Bienheureux de notre Ordre,
eux qui ont exercé un service de "charité de la vérité",
pour le bien de l’Église
et de tous nos frères et sœurs en humanité.

Amen.

Retrouvez en document joint, une proposition de veillée de prière...

Document(s)

Veillée St Dominique - do_a_ecoute_2_pages.pdf (444.4 ko)

 14 mai 2019