CAMINO DE SANTIAGO - HONTANAS 2020

Publicado el : 9 de agosto

Un año más las hermanas de la CRSD se ponen en camino desde distintos puntos del mundo para acompañar a los peregrinos del Camino de Santiago en Hontanas. Un tiempo marcado por la pandemia del COVID-19, pero que no queríamos dejar de estar presentes.

Marie-Emmanuel (Francia), Elisabeth (Benín), María, Neli y Elena (España), hemos comenzado la experiencia el 4 de agosto y la finalizaremos el 13. Aunque los peregrinos son pocos y casi todos los albergues están cerrados nuestra misión sigue siendo un pequeño oasis para los peregrinos que llegan. Todos vamos con mascarillas y respetamos las medidas higiénicas y de distancia social necesarias para este tiempo. Elena Hernández

LOS REENCUENTROS
Una de las alegrías al llegar a Hontanas ha sido el reencuentro con las personas que, desde hace cinco años, se han convertido para las hermanas que pasan por Hontanas en rostros familiares: las clarisas que nos abren su casa, la gente del pueblo, los sacerdotes Enrique y Fran.
Este año, con menos peregrinos, está siendo una ocasión para cultivar más la relación con los de aquí. Incluso estamos teniendo oportunidad de estar con algún grupo de niños y de adolescentes. Percibo que siempre la vida, sea cual sea la situación, está llena de sorpresas que se convierten en oportunidades. Dios sale al encuentro de nosotras a través de todo ello. María Ferrández

Cette année le groupe communautaire est interculturel, nous venons de France, du Benin et de différents lieux d’Espagne. L’ouverture, le dialogue, la recherche sont des ingrédients qui donnent de savourer l’interculturalité. Neli Armas

Le jeudi 6 Août 2020 à Castrojeriz fut la journée programmée par la communauté interculturelle de Hontanas de cette année pour faire une petite partie du chemin de Saint Jacques sur 20 km. A 6h 30 le départ pour les 20 km, depuis le monastère des sœurs Clarisses de Castrojeriz jusqu’à Boadilla Del Camino. Pendant cette marche, ce qui a attiré mon attention tout au long du chemin ce fut la beauté du paysage castillan. Cette merveilleuse beauté de la nature m’invitait au silence, à la méditation et á la contemplation. Cependant ce chemin était parsemé par des écueils tels que des montées sur des longues distances, des pierres, des descentes dangereuses, mais tous ces obstacles ne nous avaient pas empêchées d’aller jusqu’au bout des 20 km. Ensuite nous avions continué notre route à Frómista en voiture et là nous avions visité les Eglises de saint Martin de Tours et Saint Pierre, et la Place Mayor de Frómista. Enfin ce fut pour moi une belle expérience de pouvoir faire cette petite partie du chemin de Saint Jacques. Elisabeth Tchegbe

Nous sommes envoyées sur le Chemin de St Jacques pour accueillir les pèlerins, mais que faire si les pèlerins sont dix fois moins nombreux que les autres années ? Si nous ne pouvons faire que quelques massages des pieds chaque jour, nous avons plus de temps pour solliciter les ados qui traînent dans le village. Voilà une équipe au travail pour dessiner, et confectionner de jolies bougies qui seront remises aux quelques personnes qui viendront à la messe de la fête de St Dominique ! S’ils participent à la préparation de la messe… alors ils y viendront aussi ! « C’est quoi, être le sel de la terre et la lumière du monde ? » Venez, et vous verrez ! Marie Emmanuel