Deuxième semaine du chapitre général : des nouvelles

... avant le grand silence des élections...

Quelle langue parlez-vous au chapitre ?
Une chose est sûre nous chantons dans toutes les langues de la congrégation : japonais, espagnol, portugais, italien, anglais, français, fon… pour les assemblées générales et les petits groupes, nous avons la chance d’avoir des traductrices : espagnol et japonais, la langue la "plus utilisée" étant le français.
Et le secret de tout cela : la dextérité des traductrices et le bon fonctionnement des appareils de traduction !
Une particularité : cette année le Bureau, qui anime le chapitre, est composé de 4 nationalités : Espagne, Brésil, Bénin et France.

Comment est-ce qu’on vote pendant un chapitre ?
En assemblée, carton vert si on est d’accord, carton rouge pour montrer sa désapprobation. Main levée ou papier blanc pour voter. A charge aux deux scrutatrices de compter ou de dépouiller les votes sous l’œil attentif de l’assemblée. Et puisque nous sommes 33 capitulantes, la majorité absolue est atteinte à partir de 17 voix. Le tout est consigné et contresigné par la prieure générale et les deux scrutatrices ou la secrétaire du chapitre et archivé dans les annexes des procès-verbaux quotidiens.

Quel est le programme ?
Après l’étude des rapports de la Prieure générale et de l’économe générale la première semaine, nous avons travaillé le sujet du gouvernement et débuté le travail en vue de l’élection de la prieure générale et des conseillères générales. Ont aussi été travaillés les thèmes de l’économie et de la mission.

Vous travaillez à partir des pétitions ? Qu’est-ce que ça signifie ?
PÉTITION. A ne pas confondre avec « pétitions » : demande adressée, par écrit ou oralement, aux pouvoirs publics.
Dans nos Constitutions, on peut lire : « Le chapitre examine les pétitions des entités ». C’est quoi une pétition ? La pétition est un mode d’expression des sœurs en vue du chapitre provincial ou général. Il comprend le nom de l’entité ou la communauté qui s’exprime, le thème, un objet, les motivations de l’objet (la demande) et le résultat qui vote des sœurs qui l’ont signé. Les thèmes des pétitions : Mission, Commission, Formation, Gouvernement, Droit, Économie, Autre.
Les pétitions permettent ainsi de travailler tous les sujets portés par les sœurs. Toutes les pétitions sont travaillées par tout le monde… démocratie oblige !

Quelle est votre prière ?
Nous avons la chance d’avoir avec nous le père Romaric, candidat sulpicien béninois. Quelle merveille que ses homélies à chaque eucharistie ! De la Parole de Dieu, il fait une source abondante à laquelle nous goûtons avec délice. Il a toujours le mot juste pour colorer nos journées.
Le fil rouge spirituel du chapitre : à la lumière de l’évangile selon saint Marc au chapitre 4, versets 31 et 32 : « Il est comme une graine de moutarde : quand on la sème en terre, elle est la plus petite de toutes les semences. Mais quand on l’a semée, elle grandit et dépasse toutes les plantes potagères ; et elle étend de longues branches, si bien que les oiseaux du ciel peuvent faire leur nid à son ombre. » La graine a été semée au début du chapitre. Elle commence à pousser, arrosée par nos échanges et notre travail (et l’attention de Sr Thérèse Marie qui prend soin de l’arroser régulièrement). A quand les oiseaux posés sur ses branches ?