Echos de la mission à Hontanas (Espagne) 4

Publié le : 6 août

Le témoignage de Sr Marie Emmanuel (France) qui a participé à la mission de Hontanas...

J’ai été particulièrement frappée cette année de voir le nombre de personnes qui faisaient du Chemin de St Jacques un temps particulier pour mûrir une reconversion dans le domaine des études ou du travail. Le besoin de se « poser », de prendre de la distance, du silence et de la solitude avant d’entamer une nouvelle tranche de vie est ce qui va motiver un certain nombre de pèlerins. L’oreille que nous pouvons avoir pour entendre leur cheminement et l’avancée de leur réflexion est certes très ponctuelle…

La présence de la « Casa de Mambré », ce lieu d’accueil que le père Fran a ouverte depuis l’année dernière, peut leur permettre de prolonger un dialogue ou un discernement. J’ai pu ainsi conseiller à l’un ou l’autre, tout en prodiguant un massage des pieds, de s’y arrêter, ou d’y revenir une fois leur Camino achevé. A la différence des « alberges », ces auberges accueillent les pèlerins dans l’après midi et jusqu’au lendemain matin, la « Casa de Mambré » est destinée à ceux qui ont besoin d’un temps plus long et éventuellement d’un accompagnement.

Certains passeront quelques jours… d’autres, quelques semaines… Alberto et Borgan y sont depuis plusieurs mois, s’affairant l’un à la cuisine, l’autre au ménage avec un sourire radieux ! Ils reprendront un travail en septembre, eux qui étaient SDF, et complètement démunis lors de leur arrivée en ce lieu. Chez d’autres pèlerins, j’ai pu voir refleurir le sourire et la joie en l’espace de quelques jours.

Le témoignage de gratuité dans ce lieu, et dans notre accueil des pèlerins, est un témoignage précieux sur le Chemin de St Jacques !

Marie Emmanuel Raffenel