Espagne : Ma mission à « Mas que silencio »

Publié le : 20 mai

Et voilà que je me suis retrouvée depuis septembre 2018 tout à fait engagée dans ce projet de silence, rencontre, méditation, avec des personnes avec lesquelles je n’aurais pas eu la possibilité de me rencontrer. Des personnes avec une longue tradition d’engagement chrétien, et aussi des personnes éloignées de l’Eglise, et des personnes qui, tout simplement, cherchent, dans le silence, à se retrouver, ou cherchent à rencontrer quelqu’un de plus grand, Dieu, l’Amour, la Source de la vie. Nous nous rencontrons surtout dans le silence, c’est pour ça que parfois, je ne sais même pas devant qui je me trouve, je sais seulement que cette personne vient pour rester en silence avec d’autres qui l´aident à soutenir son silence.
Qu´est ce que je fais là ?
En premier lieu, je participe dans l’équipe de dynamisation du centre MQS, avec Elena Hernández et Támara Murillo. Pendant cette année nous avons subi pas mal de difficultés, et l’équipe, avec la communauté (intégrée aussi para Teresa Comba et Isabel Repiso) a été un vrai corps au service de la mission, nous avons vécu encore une fois qu´est-ce que ça veut dire une mission communautaire.
D’autre part, j’y vais tous les mardi soir pour animer une heure de méditation, un temps de silence guidé dont le but est de faire un moment de stop dans la semaine, se retrouver soi-même, et pour certains, se reconnaître habité par Dieu.
J’anime aussi un petit atelier de croissance personnelle pendant 5 dimanches comme bénévole du PRH d´Espagne.
Je suis en admiration du remerciement des personnes qui viennent à MQS et y trouvent, disent-elles, un lieu d’accueil respectueux et accompagnateur. Parfois elles viennent toutes les semaines, parfois, une fois par mois, et il y a aussi des personnes que viennent de temps en temps, mais pour toutes, c’est un lieu de référence.
Qu’est-ce que je vis, moi ? Je vis la joie de travailler avec mes sœurs, d’avoir une mission en commun qui nous prend le cœur et dont nous pouvons toujours parler et partager.
Je vis aussi une recherche : comment vivre davantage la rencontre ? (Notre projet s’appelle MQS, espace de silence et de rencontre). Nous avons différents moments pendant l’année de rencontre, des conférences, etc. Est-ce qu’on pourrait aussi faire des groupes pour mettre en paroles la propre recherche, le sens de vie ? Ce serait peut-être l’occasion de partager ma foi, mon désir d´annoncer l´Amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, et de dire alors à chaque personne « Tu es aimée de Dieu » « Il a ton nom gravé sur les paumes de ses mains ».
MQS m’invite à chercher toujours à vivre ma foi en profondeur, qu’est-ce que je pourrais offrir sinon ? Comment accompagner les personnes dans le silence sans le vivre moi-même ? C’est alors un défi qui me mène toujours plus loin dans ma vie spirituelle.

Sr Lola Munilla

http://www.masquesilencio.com/