La belle histoire de Musicainsieme

Publié le : 26 mai

Sr Catherine Elisabeth nous partage cet belle aventure de Musicainsieme, racontée par un associé du vicariat d’Italie.

L’histoire de Musicainsieme à Librino est née en 2010, lorsque le désir d’un curé de créer une expérience d’agrégation positive avec la musique, la disponibilité financière du Rotary Club et la disponibilité temporelle de quelques musiciens qui connaissaient le système inventé par Abreu au Venezuela et les résultats étonnants qu’il avait apportés, se sont rencontrés et se sont rendus disponibles pour essayer de faire quelque chose de similaire à Catane. Raffaella et moi nous sommes impliqués après un certain temps, juste le temps que nos trois enfants puissent marcher.

Les instruments prêtés gratuitement, en échange d’un engagement à participer assidûment aux leçons et à étudier les parties, et la beauté de participer presque immédiatement à la musique dans l’orchestre sont des éléments gagnants et engageants pour les enfants et leurs familles.

À partir de la rencontre positive avec la musique et de l’engagement des professeurs qui ont montré qu’ils étaient sérieux, puisque nous le faisions gratuitement et que nous prenions du temps sur notre famille et nos études, les fruits n’ont pas tardé à venir, et en peu de temps nous avons créé un orchestre d’enfants jouant ensemble. Ce n’était plus un mythe, c’était une réalité palpable dans la ville où nous vivions. L’excuse selon laquelle l’État italien n’aidait pas, ce qui était vrai, ne tient plus, car l’orchestre a été créé. Petit, avec peu d’instruments, mais il était là, et tous nos enfants étaient inscrits et ont vécu cette expérience, ainsi que beaucoup d’autres enfants, certains issus de familles ayant peu de moyens, mais soucieuses de rechercher des expériences éducatives positives pour leurs enfants, et de les aider à être fidèles à leur engagement.

De nombreux enfants y sont passés, certains comme des météores, d’autres pour un temps, pour certains c’est devenu une profession, et ils ont déjà des années d’expérience comme tuteurs aux côtés des enseignants et comme enseignants eux-mêmes pour les plus jeunes qui débutent. C’est une expérience d’amitié, d’envie d’imiter des modèles positifs, d’envie de faire ce que les plus grands font de plus beau et de plus amusant, de synergie avec des associations qui ont pour but l’éducation à la légalité, ou la sensibilisation anti-mafia, comme Libera.

Voir nos enfants bénéficier de ce travail, voir que les institutions apprécient ce travail et demandent leur présence lors de célébrations importantes, voir que certains de ces enfants atteignent des objectifs qui semblaient inatteignables, que nous sommes capables de trouver un peu d’argent pour les soutenir dans leurs jeunes pas, les soutient dans les moments de fatigue, ou de déception pour le manque de soutien, ou d’autres amertumes.

Musicainsieme se développe, et grâce à un don d’Unicredit, il a été possible d’acheter un autre ensemble d’instruments pour la fondation d’un noyau jumeau dans un autre quartier problématique de Catane, souvent nommé pour ses problèmes de criminalité : San Cristoforo. Il sera donc possible d’impliquer, avec la collaboration des salésiens déjà présents dans le quartier, d’autres enfants pour jouer, chanter et grandir ensemble.

Nicola Malagugini, associé des soeurs du vicariat d’Italie
Traduit avec www.DeepL.com

Retrouvez en document joint quelques photos et l’article en version originale (italien)

Document(s)

La storia di Musicainsieme - la_storia_di_musicainsieme_a_librino_nasce_nel_2010.docx (11.5 ko)

 26 mai 2022