Mois dominicain de la paix

Publié le : 29 octobre

Vous trouverez ci-joint la lettre du Maître de l’Ordre et les documents relatifs au Mois dominicain de la paix de cette année, invitant tous les Dominicain(e)s du monde à s’unir de manière solidaire avec la République démocratique du Congo.

Chers frères et sœurs,

Salutations chaleureuses de Rome !

Vous vous souvenez sans doute de la lettre que nous avons envoyée l’année dernière dans laquelle nous proposons que chaque mois de décembre soit un mois dominicain pour la paix afin de promouvoir une solidarité dominicaine globale avec nos frères et sœurs qui tentent d’apporter espoir dans des situations de violence et de guerre. Par la présente lettre, nous venons vous informer que l’attention de notre mois dominicain pour la paix pour 2018 sera centrée sur la République démocratique du Congo.

L’année dernière, notre attention sur la Colombie a inspiré les communautés dominicaines dans toutes les parties du monde à manifester leur solidarité avec les souffrances du peuple colombien et avec les efforts des dominicains pour être des défenseurs de la paix. Nous avons reçu de nombreux rapports sur les messes célébrées, les prières offertes, la sensibilisation à la Colombie, les ambassades colombiennes contactées et un certain nombre de contributions financières pour la formation des artisans de la paix dans le diocèse de Tibú, Catatumbo. Certaines de ces activités ont été signalées sur nos sites Web. Nous remercions toutes les communautés qui ont fait un tel effort louable, et nous sommes particulièrement reconnaissants à ceux qui nous ont envoyé des rapports et des photos de leurs initiatives. Nous serons très reconnaissants de recevoir de telles informations de la part d’autres personnes qui ont pris des initiatives, mais qui ne nous ont pas encore informé de leurs efforts de solidarité !

Cette réponse globale positive nous encourage à organiser ce deuxième mois dominicain pour la paix en 2018. Après avoir examiné plusieurs suggestions, nous avons décidé que l’accent sera mis cette année sur la République démocratique du Congo (RDC). Le peuple de ce pays vit depuis des décennies des guerres dévastatrices avec des massacres et des violations des droits de l’homme perpétrés par les forces gouvernementales et de nombreux groupes armés qui, avec de nombreuses puissances et entreprises étrangères, se démènent pour extraire les riches ressources naturelles du pays.

Dans ce contexte apparemment désespéré où des millions de personnes sont rendues extrêmement vulnérables, nos frères et sœurs dominicains essaient d’apporter de l’espoir en renforçant la capacité du peuple à devenir des agents du développement durable et de la paix. En ce mois pour la paix de 2018, nous espérons donc que tout l’Ordre trouvera des moyens de les encourager et de les soutenir dans ces efforts précieux.

Comme en 2017, la période de ce « focus » sera l’Avent, quand nous attendons tous la célébration du mystère de l’incarnation du Prince de la Paix. Cet accent mis sur la paix en RDC commencera donc le premier dimanche de l’Avent (2 décembre), qui se déroulera tout le mois de décembre, et culminera le 1er janvier avec la Journée mondiale de la paix de l’Eglise.

Comme nous l’avons fait en 2017, nous vous encourageons à considérer l’une ou l’ensemble des suggestions suivantes pour exprimer votre solidarité avec nos frères et sœurs dominicains en RDC :

1. La prière
o Chaque entité est invitée à organiser au moins une Veillée de Prière et une Eucharistie Solennelle pour la Paix, la Réconciliation et le Développement en RD Congo.
o Cela peut être fait de manière créative pour sensibiliser la population à la situation de la violence en RDC et quel lien en faites-vous avec la réalité que vous vivez.
o Une idée donnée est de créer un espace pour un labyrinthe dans votre église ou chapelle ou couvent qui peut être identifié avec la recherche de la paix en RD Congo. Nous incluons les détails de cette suggestion dans les documents joints.
o Nos monastères de moniales sont particulièrement sollicités pour renforcer le projet à travers leurs prières tout au long du mois.

2. La prédication
o Nous sommes tous invités à mettre l’accent sur la paix en RDC dans notre prédication ordinaire de l’Avent et à la diffuser autant que possible à travers les médias de votre entité. Là où cela pourra être possible, il serait indiqué de faire parler un membre de l’Ordre en RDC se trouvant dans votre entité.

3. Une collecte d’œuvres d’art
o Tous les artistes de l’Ordre (peintres, photographes, poètes, musiciens, ...) sont invités à contribuer au processus de paix et de réconciliation en produisant une œuvre d’art qui peut être soit
o publié dans les médias de l’Ordre, ou o offert à nos frères et sœurs en RDC, ou
o envoyé à Santa Sabina, ou o placés dans des espaces symboliques locaux dans votre pays d’origine pour sensibiliser les gens au besoin de paix et de réconciliation aux niveaux local et mondial.
o En 2017, presque aucune œuvre d’art n’a été produite. Cependant, une photo qui nous est parvenu un peu tard a été prise pour l’occasion par notre frère, Adam Rokosz, de la province d’Allemagne du Sud et d’Autriche. Nous avons décidé d’utiliser cette photo comme logo pour le Mois pour la Paix de cette année. Vous pouvez voir la réflexion sur la photo ci-jointe. Nous espérons que cela encouragera également d’autres artistes de l’Ordre à partager leurs talents pour cette bonne cause !

4. Une collecte ou une contribution financière
o A l’Université d’Uélé, initiative dominicaine à Isiro, dans la province du Haut-Uélé, un « Programme d’éducation civique (PEDUC) » a été mis en place. L’université et ce projet sont en grande partie gérés par des membres de la famille dominicaine. Le projet vise à aider les habitants de la région d’Uélé à connaître, promouvoir et défendre leurs droits et libertés fondamentales longtemps ignorés et bafoués après des décennies de dictature suivies de « guerres de libération » abusives dans le pays. Nous sommes invités à faire des contributions financières afin d’appuyer et de renforcer ce projet combien vital pour une meilleure éducation civique et électorale des populations congolaises, et cela à travers :
o des campagnes de sensibilisation (y compris la création d’une station de radio / télévision) et de formation sur les droits de l’homme et les devoirs des citoyens, sur la nature de la démocratie et sur une culture de tolérance ; et
o des offres de services de résolution de conflits pour assurer la prévention et la gestion des conflits tribaux ou interethniques dans ces processus.

5. Contact avec l’ambassade locale de RD Congo
o S’assurer que l’ambassade locale de la République démocratique du Congo soit informée de la priorité accordée par l’Ordre à la solidarité avec la lutte pour le développement durable et la paix en RDC.
o Inviter l’ambassadeur et les autres responsables de l’ambassade à participer aux activités organisées. o L’ambassade est encouragée à répondre aux préoccupations soulevées par les Dominicains en RDC.

Lire la suite dans le document joint

Document(s)

506_monthpeace2018_fr.pdf (374.1 ko)

 9 octobre 2018


fr_rd_congo_de_pliant.pdf (567.6 ko)

 9 octobre 2018


506_labyrinthe.fr_1_.docx (786 ko)

 9 octobre 2018