USA : Journée mondiale de prière pour la vie consacrée

Publié le : 8 février

La Journée mondiale de prière pour la vie consacrée réunit des religieux de tout le Maine le 2 février dernier

LEWISTON - La célébration de la Journée mondiale de prière pour la vie consacrée a rassemblé des membres de communautés religieuses et d’instituts séculiers de tout le diocèse de Portland, le mercredi 2 février, à la basilique de Ss. Peter & Paul à Lewiston. Des membres de huit communautés religieuses différentes étaient présents pour la célébration, ainsi que des membres d’instituts séculiers. D’autres ont participé à la cérémonie en direct. Instituée par saint Jean-Paul II en 1997, la Journée mondiale de prière pour la vie consacrée est l’occasion de célébrer et de prier pour les hommes et les femmes consacrés et de les remercier de consacrer leur vie à servir Dieu et son peuple. « Cette célébration est une occasion incroyable de vous remercier tous pour votre témoignage et tout ce que vous avez partagé avec nous, le peuple de Dieu dans le Maine et dans le monde entier », a déclaré Elizabeth Keene, vice-présidente de l’intégration des missions pour le St. Mary’s Health System à Lewiston. « Vous nous reflétez la lumière du Christ. Vous nous avez formés et façonnés, que ce soit par le service aux pauvres, par l’éducation, par les soins de santé ou par les nombreux autres ministères dans lesquels vous avez servi. »

« Nous sommes venus ici aujourd’hui pour prier ensemble dans l’action de grâce pour l’appel de Dieu à chacun d’entre nous à vivre l’Évangile. Nous venons exprimer notre gratitude envers un Dieu qui est toujours là, nous appelant à servir son peuple, son Eglise, nous appelant au-delà de nos propres limites à être des témoins de sa présence, à être des instruments de l’amour et de la compassion de Dieu en tant qu’individus et en tant que communautés », a déclaré Sœur Jacqueline (Jackie) Provencher, OP, membre des Sœurs Dominicaines de la Congrégation Romaine.
La célébration à la basilique a été présentée par la paroisse Prince of Peace de Lewiston et le St. Mary’s Health System, qui a été fondé par les Sœurs de la Charité de Ste Hyacinthe. L’événement comprenait une messe et un déjeuner, et a commencé par des discours de témoignage de certaines des sœurs.
S’adressant aux personnes rassemblées, Sœur Jackie a déclaré qu’au début de son discernement, elle se souvient s’être attribuée le mérite d’avoir fait un bon choix en rejoignant les sœurs dominicaines, avant de réaliser, au cours d’une semaine sainte, que ce n’était pas du tout son œuvre.
« Nous étudiions le dernier discours de Jésus dans l’Évangile de Jean. Le verset qui m’a frappé est le 15:16 - ’Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, mais c’est moi qui vous ai choisis et vous ai établis pour que vous alliez et portiez du fruit qui demeure, afin que tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne’. Ces mots m’ont frappée et restent avec moi jusqu’à ce jour », a-t-elle déclaré. « Ces mots, même aujourd’hui, m’aident à réaliser que je ne suis jamais seule dans mon cheminement dominicain, quoi qu’il arrive, car, d’une certaine manière, Dieu fait partie du tableau. »
Sœur Jackie a déclaré que sa vocation l’a appelée à faire des choses qu’elle n’aurait jamais rêvé de faire, notamment servir en Asie, en Europe et en Amérique du Sud.
« Certaines expériences de ma vie ont été difficiles, certaines même douloureuses, mais beaucoup ont apporté succès et joie. Elles étaient toutes valables et significatives, car elles étaient entre les mains de Dieu. Dieu m’appelait », a-t-elle déclaré.
Sœur Jeanne Roberge, membre des Sœurs de la Présentation de Marie, a qualifié sa vocation de véritable don de Dieu.

« Je trouve que donner ma vie à Dieu et au peuple de Dieu est le plus grand voyage de foi, d’espoir et d’amour joyeux que j’aie jamais vécu, au-delà même de tout ce que j’aurais pu imaginer. Pour moi, vivre ma consécration a été et continue d’être un défi pour une relation encore plus profonde avec Dieu à travers la prière et les hauts et les bas quotidiens des réalités de la vie », a-t-elle déclaré.
Après les interventions des témoins, la messe a été célébrée par le père Daniel Greenleaf, curé de la paroisse Prince of Peace, et concélébrée par le père Frank Murray, qui assiste actuellement la paroisse dans les hôpitaux de Lewiston.
La Journée mondiale de prière pour la vie consacrée coïncide avec la fête de la Présentation du Seigneur, un jour également connu sous le nom de Chandeleur car c’est le jour où l’Église bénit traditionnellement les cierges. Au cours de la messe, les personnes consacrées ont reçu des bougies qui ont ensuite été bénies par le père Greenleaf.
Dans son homélie, le père Greenleaf a parlé de l’influence des femmes religieuses dans sa vie, en remontant jusqu’aux Servantes du Cœur Immaculé de Marie et aux Sœurs de la Présentation de Marie, qui étaient respectivement ses professeurs à l’école primaire et au lycée.
« Il ne fait aucun doute dans mon esprit que je ne serais pas ici sans le témoignage des femmes religieuses qui ont ouvert mon cœur à l’Évangile », a-t-il déclaré. « Elles restent toutes dans mon cœur ».
Tout en notant les nombreuses façons dont les personnes de la vie consacrée servent, le père Greenleaf a déclaré qu’il peut être difficile de connaître l’impact total que leur vie a eu sur les autres.
« Seul Dieu connaît le travail que vous avez accompli, l’étendue de celui-ci », a-t-il déclaré. « Ainsi, je suppose que le cœur de notre célébration de la Journée mondiale de prière pour la vie consacrée n’est pas tant votre oui à Dieu ou le travail que vous avez choisi de faire dans cette vie, mais le travail que vous avez permis à Dieu de faire à travers vous. Plus nous devenons les vaisseaux, les instruments, les outils dans la main de Dieu, plus je pense que les gens voient ce Dieu invisible rendu visible. »

Sur la photo de l’assemblée, de gauche à droite : Francesca, Thérèse, Christine, Monique et Jacqueline

Source : Diocèse catholique romain de Portland