Vicariat du Bénin : Célébration du jubilé des cinquante ans de présence à Lokossa

Publié le : 10 avril

En cette journée du 06 avril 2019 a eu lieu à la communauté saint Dominique de Lokossa la célébration du cinquantième anniversaire de la présence des sœurs dominicaines au Bénin.

La communauté a souhaité passer cette journée avec les jeunes présents sur leurs différents lieux de mission ainsi que les filles du foyer saint Dominique.
Ils étaient près d’une centaine. La journée s’est déroulée comme suit :
- présentation de l’historique de la venue des sœurs au Bénin
- pause-bouillie
- partage en groupe pour la lectio divina,
- pause danse
- résumé de la vie de Dominique
- Eucharistie
- repas fraternel puis, rangement.

Étaient aussi présent à cette journée le père aumônier décanal de la jeunesse.
Il a invité les jeunes à suivre l’exemple de Dominique et à vivre l’Évangile déjà en l’écoutant d’une manière plus active.
Aux sœurs, il a rappelé à maintes reprises le charisme de la prédication de l’Évangile par le témoignage.

Il y avait également parmi l’Assemblée deux sœurs de deux congrégations autochtones présentes à Lokossa.

Au cours de la présentation de l’historique, il a été situé le contexte ecclésial et les signes précurseurs de la venue des sœurs au Bénin en 1969 puis la fondation de Lokossa en 1969 et celle de Cotonou en 1971. Aussi les différentes œuvres missionnaires des sœurs dans le pays ont été relevées. De même que la passion qui les brûlait pour Jésus-Christ et pour le prochain qui leur a donné la force de demeurer dans le pays jusqu’à ce jour malgré les différentes crises qu’il a connues. Il a été souligné également leur présence auprès des jeunes des enfants et des adultes mais aussi auprès des congrégations autochtones à leur début. La fondation de Parakou comme maison de noviciat en 1996 et l’entrée des sœurs africaines avec un bref aperçu de l’état actuel de notre présence ont été aussi exposés.

A l’issue de cette présentation possibilité a été donnée aux jeunes de poser des questions et parmi les questions la toute première demandait aux sœurs, pourquoi elles n’étaient présentes qu’au Bénin empêchant du coup les autres pays africains de bénéficier des merveilles dont le Bénin a bénéficié. A cette question les sœurs ont donné des réponses.

Après l’historique et la pause-bouillie eût lieu la lectio divina avec la parabole de l’enfant prodigue qui a fait l’objet de notre méditation.
Ensuite sont venus le bref temps de danse, le résumé sur la vie de Saint Dominique et la messe de saint Dominique où nous avions pensé à toutes les sœurs qui sont passées par Lokossa.

Tout s’est bien passé.
Nous rendons grâce à Dieu

Les sœurs de Lokossa