Vicariat du Bénin : « Louer - Bénir - Prêcher »

Publié le : 12 août

La saint Dominique dans le vicariat du Bénin !

Les sept et huit août deux mille vingt-deux, les sœurs du vicariat du Bénin présentes au Bénin, ont célébré la saint Dominique cette année en famille élargie. En effet, l’absence sur le territoire de la grande majorité des sœurs du vicariat, réunies en session de formation permanente à Salamanque, n’a pas étouffé la fête.

Invitées, pour le dimanche 07 août 2022 à Lokossa, les aspirantes et jeunes en recherche vocationnelle et les membres de "l’amicale des sœurs dominicaines" au Bénin se sont jointes aux sœurs, novice et postulantes sur la paroisse saint Basile de "Houin" pour manifester à cette communauté chrétienne de la paroisse, la bonne nouvelle de l’amour du Dieu, manifesté en son Fils bien aimé qui nous a sauvés.
L’objectif pour nous sœurs dominicaines du Bénin, était d’aller sur les chemins où nos sœurs ainées "pionnières" ont annoncé l’Evangile : mettre nos pas dans leur pas et partager avec les pauvres, l’amour miséricordieux de Dieu et éveiller en chacun le désir du ciel, le désir du royaume de Dieu, le désir de la sainteté.
Tout à commencer par l’eucharistique célébrée par le curé de la paroisse à 9h30. A l’issu de la messe, tous les fidèles de Houin, les aspirantes et les membres de "l’amicale des sœurs dominicaines" ont suivi avec beaucoup d’intérêt la projection du film « Marcelino Pan y Vino » qui retrace l’histoire d’un nouveau-né abandonné aux portes d’un monastère franciscain ; un garçon joyeux et espiègle capable d’entrer en relation avec tous et avec l’Emmanuel du Crucifix.- un film de José Maria Sanchez Silva.
A l’issue du film, il y eut un échange sur le film afin d’en tirer des leçons : enfants, adolescents et parents, tous ont été touchés par la simplicité de l’enfant Marcelino, l’acteur du Film, à entrer en relation à Dieu, de sa ténacité à aller rencontrer son ami sur la croix malgré les interdictions des frères franciscains qui élevaient.
Les fidèles de la communauté chrétienne de Houin, sont repartis tous heureux de cette projection, des enseignements qu’ils sont tirés de ce film ainsi que des interpellations sur notre vie chrétienne, notre vie de foi, notre fidélité à la relation avec Dieu, le comment garder le désir su ciel, le sens de la prière pour le chrétien, etc.
A la fin du film nous avons partagé avec les fidèles le pain et l’eau de l’amitié.
La fête s’est poursuivie dans notre communauté de saint Dominique de Lokossa par un repas de fête avec le curé de la paroisse, les sœurs, les aspirantes et les membres de "l’amicale des sœurs dominicaines". Les novices, postulantes et aspirantes ont, par d’une séance d’interview sur plateau avec un journaliste, fait connaître à l’assemblée festive, la vie de saint Dominique, son œuvres, la mission des sœurs au Bénin. Elles ont agrémenté la fête par des chants, chorégraphies et danses.
Les aspirantes sont restées avec les sœurs pour célébrer ensemble la solennité de saint Dominique. Nous avons vécu un triduum de prière pour regarder saint Dominique comme homme de prière, homme de miséricorde et homme d’évangile et grand prédicateur.
Le 08 août, nous avons eu la messe solennelle de la saint Dominique en communauté avec le vicaire de la cathédrale entre sœurs, jeunes en formation et aspirantes, suivie du repas de fête.

"Que Saint Dominique notre père, qui as prédiqué avec assiduité l’Evangile, fondé son l’Ordre pour le salut des âmes, la défense de la vraie foi et la conversion des pécheurs, prie pour nous, pour que nous puissions aimer sincèrement nos frères et soeurs et les conduire au salut. Qu’il nous enseigne la prière du chapelet et nous aide à bien le prier pour cheminer avec Marie chaque jour vers Son Fils Jésus. Amen"
Extrait de la prière du triduum à saint Dominique.

Sr Rachelle DA-GBADJI