29 avril : Sainte Catherine de Sienne (2)

Publié le : 29 avril

Veillez et priez !

Par la connaissance de soi-même, l’âme reste toujours humble ; elle ne s’égare pas dans la joie et ne s’impatiente pas dans la tristesse ; car tout est mûr et patient dans cette connaissance, qui enfante la haine de la sensualité.

L’âme reste, dans cette cellule, à veiller et à prier, parce que notre intelligence doit veiller pour connaître la douce volonté de Dieu et ne pas dormir dans le sommeil de l’amour-propre. Elle reçoit alors la grâce de la prière continuelle, c’est-à-dire un saint et vrai désir, et ce désir fait pratiquer la vertu, qui est une prière continuelle.

Car on ne cesse pas de prier en ne cessant pas de bien faire ( Dialogue, LXVI). C’est ainsi que nous recevons cette force pleine de douceur. Suivons donc cette voie avec une véritable et sainte sollicitude, autant que nous le pourrons.

Texte extrait d’une lettre adressée au Pape Urbain VI.