Bénin : à quelques jours du jubilé... la chronique de Sr Marie-Théo

Publié le : 30 septembre

En ce dimanche des migrants, de la terre rouge de l’Afrique, point de départ de beaucoup d’hommes, de femmes et d’enfants, poussés par des situations de désespoir, je vous rejoins pour quelques échos à travers des photos.

Nous avons été accueillies vendredi soir par nos sœurs au Centre Paul VI. Sœur Ludwine en est la responsable ; nous avons croisé les novices et la postulante qui avaient ensuite une journée de formation avec Sr Thérèse Marie.

La prévision pour le lendemain était d’aller visiter Ouidah avec Sr Etienne Marie, mais la pluie en a décidé autrement ! Nous sommes donc parties à Akassato, dans la périphérie de Cotonou, distante d’une petite heure quand le trafic le permet.

Depuis hier, nous sommes donc chez nos sœurs dans cette grande zone de terre rouge, qui va se construire peu à peu, avec déjà un contraste assez fort entre des maisons grandes et imposantes et d’autres constructions plus précaires... Une paroisse jeune avec une église en construction et une communauté bien enracinée, vivante et nombreuse ! Nous avons fait le tour du quartier, la visite de la paroisse pendant l’heure de la catéchèse : impressionnant !

Aujourd’hui, messe en langue française, laissant la messe en fon pour une autre fois ! Sr Rachelle nous a fait visiter l’atelier de production des jus de fruits… Un gros travail difficile à mener au jour le jour. Visite de la partie accueil des groupes de la communauté : une belle structure avec possibilité de loger 16 personnes.

Voilà, pour nos deux premiers jours dans un climat de fraternité, de joie, de simplicité. Nous sommes ici jusqu’au 3 octobre, jour où nous prendrons la direction de Lokossa. Nous sommes dans la petite saison des pluies. Petite, heureusement, car la pluie est quotidienne et parfois forte, en créant de belles flaques !

De cette belle terre rouge, une couleur qui parle de vie, de chaleur, je vous embrasse.

Sr Marie Théo