Brésil : Synodalité et Vocation

Publié le : 17 mai

Une nouvelle fois, le Pape François nous écrit un message pour la 59ème Journée Mondiale de Prière pour les VOCATIONS, qui sera célébrée le 8 mai 2022, quatrième dimanche de Pâques. C’est une invitation à réfléchir sur le sens large de la « vocation », dans le contexte d’une Église synodale ouverte à l’écoute de Dieu et du monde.

En avançant et en marchant ensemble, nous sommes « Appelés à construire la famille humaine », et cela nous implique en tant qu’Eglise dans le processus synodal en cultivant l’ECOUTE, la PARTICIPATION et le PARTAGE, capables de « construire la famille humaine, de guérir ses blessures et de la projeter vers un avenir meilleur ». Non seulement dans l’Église, mais aussi dans la société, "nous sommes appelés à être les gardiens les uns des autres, à construire des liens de concorde et de partage, à guérir les blessures de la création afin que sa beauté ne soit pas détruite.

Toute vocation est un don de Dieu, et toute personne humaine participe à la mission du Christ dans la diversité des dons et des charismes reçus par l’Esprit Saint. Le mot « vocation » ne doit pas être compris dans un sens restreint, se référant uniquement à ceux qui suivent le Seigneur sur le chemin d’une consécration spécifique. Nous sommes tous appelés à participer à la mission du Christ de rassembler l’humanité dispersée et de la réconcilier avec Dieu. Nous sommes appelés à être des protagonistes de la mission. « La synodalité, marcher ensemble, est une vocation fondamentale pour l’Église et ce n’est que dans cet horizon qu’il est possible de découvrir et de valoriser les différentes vocations, charismes et ministères.

C’est le regard d’amour de Dieu qui nous rencontre sur le chemin, nous tend la main, nous touche, nous libère et nous transforme. Il nous invite à prendre soin de nous-mêmes et des autres, faisant de nous des personnes nouvelles. Il n’y a donc pas de vocation centrée sur son propre angle, car immergés dans le monde, nous réalisons le sens véritable et large de la tâche de se mettre au service du bien commun.

Ce n’est qu’ensemble que nous pouvons atteindre le chemin du regard de Dieu, capable d’être avec tous dans une mission de changement de vie, de profondeur et de témoignage. » Le mot « vocation » ne doit pas être compris dans un sens restreint, se référant uniquement à ceux qui suivent le Seigneur sur le chemin d’une consécration spécifique. Nous sommes tous appelés à participer à la mission du Christ de rassembler l’humanité dispersée et de la réconcilier avec Dieu. Toute vocation dans l’Église et, dans un sens plus large, également dans la société, contribue à un objectif commun : faire résonner parmi les hommes et les femmes cette harmonie des dons nombreux et variés que seul l’Esprit Saint peut susciter".

C’est ainsi que Dieu a voulu regarder, et regarde toujours, nos vies.
À la lumière de l’Esprit Saint, découvrons comment éclairer de nouveaux chemins, rester fidèles à la vocation d’espérance et de disciple du Christ, et être les gardiens les uns des autres. Amen.

Sr Luciana Vinícius de Souza

Traduit avec www.DeepL.com/Translator