France : Présence dominicaine à la Rencontre nationale de Chrétiens en Grandes Ecoles !

Publié le : 31 mars

Les 23 et 24 mars avait lieu la Rencontre Nationale de Chrétien en Grande École (CGE) : étudiants et aumôniers des écoles supérieures de commerce, d’ingénieur etc. avaient rendez-vous à Cergy Pontoise (en banlieue parisienne) pour un week-end sur la sainteté, dans la suite de l’exhortation apostolique Gaudete et exsultate.

Parmi les aumôniers, la famille dominicaine était très bien représentée avec 4 frères de la Province de France, deux frères de la Province de Toulouse, une sœur de la Présentation de Tours et une sœur de la CRSD (cf. photo). Ce fut l’occasion de faire connaissance, ou de mieux nous connaitre, à travers cette expérience commune de mission auprès des étudiants.
A la joie de vivre ce temps fort avec les étudiants, c’est ajouté la joie du partage entre aumôniers, et ce gout si particulier de se sentir appartenir à une famille, à la suite de saint Dominique.
« La sainteté […] c’est la rencontre de ta faiblesse avec la force de la grâce. » Pape François, Gaudete et Exsultate, n°34.
Sr Carine Michel (Poitiers)

Dès aujourd’hui, choisir le ciel ! Tout un programme ce thème de rencontre nationale les 23 et 24 avril 2019 à Cergy. En filigrane derrière la rencontre, nous pouvions retrouver l’exhortation apostolique : Gaudete et Exultate. Les 500 étudiants venus de toute la France étaient accompagnés par leurs aumôniers de tous poils, toutes couleurs. Parmi eux, il y avait plusieurs "taches blanches" facilement reconnaissables : des frères et sœurs investis dans l’accompagnement d’étudiants en écoles de commerce, d’ingénieurs, d’agronomie, de statistiques…
L’Ordre est bien présent auprès de ces jeunes motivés et généreux qui cherchent à mieux connaître Dieu, à mieux l’aimer, à le célébrer, à le faire connaître. C’était la première fois qu’un frère proposait d’immortaliser notre présence dans cet univers. Arriverons-nous à trouver le temps et l’énergie de partager nos intuitions, nos questions, nos bonnes pratiques ?
L’avenir nous le dira !
Fr. Antoine de La Fayolle (couvent d’Evry)