Hommage à Sr Marie Francis pour 51 ans de présence au Bénin

Publicado el : 16 de julio

« Priez beaucoup, lisez la Parole de Dieu, regardez le visage de Jésus, vivez avec Jésus-Christ et regardez tous ceux qui souffrent, tous les pauvres, écoutez-les, aimez-les… Jésus-Christ, on ne le voit pas, mais il est toujours là avec nous. Servez votre paroisse, c’est votre famille, et faites que la terre soit belle et habitable pour tous comme nous le demande le pape François. »

Ce sont en substance, les mots de sr Marie Francis qui disent bien l’essentiel de sa vie pour qui la connait. Elle a prononcé ces mots à l’occasion de la messe en l’honneur de Saint Dominique demandée à ses intentions par l’Amicale des Sœurs Dominicaines. Cette Amicale est composée des anciennes filles du Foyer Saint Dominique, des anciens élèves du CEG1 de Lokossa et de tous ceux qui ont bénéficié des soins sanitaires de la part de sr Marie Francis et des autres sœurs pionnières de la présence dominicaine au Bénin.

En effet, ce samedi 11 juillet 2020, l’Amicale rend grâce au Seigneur pour ses bienfaits reçus prodigués par les soins de sr Marie Francis. Missionnaire arrivée au Bénin le 04 octobre 1969, elle fait partie de la première équipe de Sœurs Dominicaines venue au Bénin et qui s’est installée dans le Diocèse de Lokossa. Dès lors, sr Marie-Francis a très vite cherché à apprendre le mina (langue locale du diocèse de Lokossa) pour être proche du peuple. Elle s’est investie dans la catéchèse, les célébrations et animations dans les nouvelles stations en l’absence de prêtres. Elle s’est occupée également du foyer saint Dominique, a animé les groupes de femmes, vacciné et apporté les premiers soins et la communion aux malades. Elle a accompagné le groupe Feu Nouveau et a eu une attention particulière pour les malades mentaux tout son séjour. Au cours du mot de remerciement prononcé par la porte-parole à la fin de la célébration, les objectifs de l’Amicale ont été présentés. Il s’agit de : « assister les religieuses et les prêtres à la retraite, soutenir les prêtres malades du diocèse et être aux côtés des sœurs Dominicaines à tout moment si nécessaire ». Aussi, l’Amicale a-t-elle promis à sr Marie Francis de poursuivre « l’œuvre gigantesque » que celle-ci a entamée au Bénin et prié Dieu d’achever en elle ce qu’il a si bien commencé. Il faut dire que, de ses 59 ans de vie religieuse elle en a passé 51 au Bénin dont 36 à Lokossa, 2 à Parakou, 11 à Fidjrossè et 2 à Akassato. Maintenant qu’elle retourne en France pour servir autrement à Baraqueville, Mgr Agbanou l’évêque du Diocèse l’a, par une bénédiction spéciale officiellement envoyée en mission. Notons que cette messe a été concélébrée avec le curé de la Cathédrale, le père Magnus Quenum. Celui-ci a, dans son homélie invité la sœur à se rendre disponible au Seigneur tel qu’elle l’a toujours fait en continuant à le servir dans la prière, la méditation de la parole et dans un travail mesuré à son âge.

La fête en l’honneur de sœur Marie Francis s’est poursuivie chez les Sœurs Dominicaines au Foyer Saint Dominique près de la statue de Saint Dominique offerte par l’Amicale. A l’issue de cette fête organisée par l’Amicale, Sr Marie-Francis a mis en terre deux arbres. Le thé de Gambie parce qu’elle a été de bonne odeur pour le peuple qu’elle a rencontré au Bénin. Et le « Assisrè », un arbre à croissance lente au fruit doux qui laisse dans la bouche la saveur sucrée quel que soit l’amertume de ce qui aurait été mangé après. Cet arbre dit-on porte chance et fait du bien aux pauvres qui n’ont pas forcément de quoi sucrer leur repas. Car, Marie Francis a donné de la saveur a beaucoup de vie au témoignage des membres de l’Amicale. Ceux-ci ont invité les sœurs Dominicaines africaines d’aujourd’hui à poursuivre et à entretenir la bonne œuvre de l’éducation et de l’Evangélisation entamée par sr Marie-Francis.
Rappelons aussi que à la suite de la mise en terre, la sr Marie Francis a symboliquement offert aux personnes présentes des semences à semer chacun…

Sr Aurore Gagnido gaï