Lokossa, 4 octobre 2019, fête de st François d’Assise

Publié le : 6 octobre

Une journée d’une grande densité …

C’est par les Laudes que nous l’avons ouverte… et c’est en la fête de st François notre frère que Mireille Satoguinan a fait son entrée au postulat… Vivre le présent tournées vers l’avenir en faisant mémoire de notre passé… La démarche de Mireille nous y aide et c’est avec joie et dans l’action de grâce que nous l’accueillons et confions son chemin à l’intercession de st Dominique.
Rendez-vous sous la tente de la rencontre aux couleurs béninoises et dominicaines, ornées des panneaux présentant les communautés et le vicariat, avec sr Thérèse Marie pour un nouveau tour d’histoire des débuts avec moult détails… C’est avec plaisir et ardeur, le cœur plein de toutes ces années vécues pas à pas et main dans la main avec le Bénin que sr Agnès s’est levée pour nous conter les souvenirs bien vivants et que nulle archive ne contient de ses premières années, premières expériences avec Monseigneur Adimou, 1er pas en terre béninoise mais aussi cette longue période si difficile, même si comptée avec humour, de la révolution des années 70-80 où le Père Achille s’est montré d’une prévenance extrême pour les sœurs, cherchant à les protéger au mieux.
Sr Anne Geneviève à son tour nous a conté ses souvenirs et les essais d’installation à Cotonou.
Un très beau rendez-vous avec l’histoire avant de reprendre pied dans un présent animé qui nous attendait juste à côté : visite du foyer des jeunes filles et de l’école maternelle guidée par sr Alphonsine. Une trentaine de petites frimousses en récréation nous ont régalées de leurs jeux et de leurs… petites disputes comme dans toutes les cours de tous les établissements du monde ! La vie en collectivité et l’apprentissage de la relation et de la médiation, la rencontre de soi-même et de l’autre traversent tout cela… « Si vous ne redevenez pas comme des petits enfants… »
A 12h, la messe nous rassemblait autour du Père… C’est un nouveau temps particulièrement fort et significatif dans notre vie dominicaine, à plus forte raison au cœur de ce Jubilé, que nous avons vécu autour de nos sœurs assignées aux différentes provinces. Par ce geste, c’est bien toute la Congrégation qui se trouvait là, corps et cœur bien vivant, envoyant, accueillant, embrassant la vie de chacune de nos sœurs assignées et de leur oui dans une obéissance confiante.
Sr Etienne Marie, sr Elisabeth, sr Estelle, sr Valérie, sr Espérance…
Alors que nous nous apprêtions à aller déjeuner après cette grande matinée, une visite épiscopale, par le biais du vicaire… nous rassemblait de façon imprévue… Cadeau o combien précieux et original qui témoigne d’un beau réalisme des nécessités de la mission… Pour ce Jubilé d’or les sœurs de Lokossa reçoivent du diocèse une belle vespa flambante neuve… C’est Mireille notre toute nouvelle postulante qui aura eu l’honneur d’en recevoir les clefs et d’enfiler le casque pour le 1er coup de moteur… sans déplacement !
Après un déjeuner préparé par une équipe rodée aux groupes de sœurs… nous prenions le chemin en deux groupes de deux lieux de mission que les sœurs ont initiés aux origines, aujourd’hui toutes deux reprises avec succès et dévouement, passion même par des laïcs, dans une belle collaboration et amitié…
Emile et sa femme pour le centre Bethesda ou sr Joëlle Marie et tant d’autres ont travaillé et donné et reçu tant d’amour et de courage pour vivre et se mettre « debout »… Ce centre accueille depuis sa fondation, enfants et aujourd’hui adultes également qui nécessitent appareillage, attelles et rééducation pour retrouver ou accompagner leur marche ou retrouver une certaine autonomie…
Le Père Dominique, directeur de l’école de Kawedji et son équipe d’instituteurs ainsi que Victor sur le site de Shongai tout voisin de cette école de village initié par sr Maria Goretti à la demande de quelques villageois dont Victor. Démarré par des séances d’alphabétisation dans les villages, le projet s’est structuré autour de la construction d’un site et d’une école. 4 classes étaient au travail à notre passage.
Rentrées de ces visites, nous nous sommes retrouvées pour célébrer les vêpres, à l’issu desquelles, les Anciennes élèves du Foyer de Lokossa nous attendaient pour dévoiler, inaugurer et bénir une somptueuse statue de st Dominique dans la cour d’entrée du Foyer. St Dominique veille ainsi sur le foyer et l’espace d’éveil st Dominique.
Pause restauration dans une ambiance toujours savoureuse et détendue, occasion d’échanges et de souvenirs… et direction le centre diocésain voisin de la communauté pour une longue soirée festive ou se sont enchainés danses, chants , jeux scéniques des petits et des grands, des chorales, des sœurs servantes de la Lumière, nos sœurs novices, les petits danseurs en herbe très « éveillés » de sr Alphonsine… Chaque groupe par son talent et son enthousiasme est venu célébrer et rendre grâce pour ces 50 ans de présence…
A minuit, après une journée d’une intense richesse, la tête et le cœur plein de visages, de sons et de rencontres, nous avons regagné nos chambres pour une bonne nuit avant la grande célébration du Jubilé et des professions demain à la Cathédrale.

Sr Marie Théo