Salamanque “by night” : au temps des Cathédrales

Publié le : 2 août

N’allez pas croire que nous sommes des « oiseaux de nuit »... mais le soir, la température baisse un peu et alors une promenade en ville pour se dégourdir les jambes après une bonne journée de travail « s’impose » !

Et bien figurez-vous que pour Salamanque, on peut bien dire au pluriel : LES Cathédrales ! Car c’est l’une des rares villes espagnoles qui comptent deux cathédrales. Aujourd’hui, je vous invite à les découvrir… le soir, avec une illumination bien étudiée, mais revenez-y aussi de jour car la visite à l’intérieur est tout autant époustouflante !!!

La construction de la plus ancienne, la Vieille Cathédrale, débute entre 1140 et 1150, une cinquantaine d’années après que la ville, reprise aux musulmans qui l’habitaient depuis 712, ait été repeuplée … de français (!) par le Conte Raymond de Bourgogne, gendre du roi Alphonse VI. Elle ne sera terminée qu’au 13e siècle, ainsi que le cloître. L’église est bâtie en forme de croix latine avec 3 nefs terminées par 3 absides. Initialement romane, elle se modifiera au cours de sa construction en incluant l’arc gothique. Simple et sobre, on peut admirer à l’intérieur la chapelle de St Martin avec ses fresques antiques, de magnifiques tombeaux d’évêques et le grand retable du 15e siècle surmonté d’une fresque du Jugement dernier de Nicola Florentino. Le tambour, appelé Tour du Coq, un des plus beaux monuments romans d’Espagne, est tout à fait original, même s’il est maintenant un peu écrasé par la nouvelle tour et la coupole de la Nouvelle Cathédrale. Celle-ci est grandiose, édifiée à partir de1513 et terminée au 18e siècle, voilà pourquoi on y trouve différents styles : gothique, renaissance et baroque. C’est un plaisir de s’y promener librement en se laissant pénétrer par sa beauté. Chaque angle vous réserve une surprise ! Le choeur, baroque typiquement espagnol, est de Alberto Churriguera. Et surtout, levez les yeux ! Les larges piliers, les voûtes décorées et la couple baroque monumentale sont un vrai enchantement pour les yeux. Alors, bonne visite !

Sr Thérèse Marie Boillat
Vicariat d’Italie