Vicariat du Bénin : renouvellements de profession

Publié le : 10 avril

Ce mardi 09 mars 2019, nos deux sœurs Saintia Agounsè et Mireille Dadégbé ont avec joie, renouvelé leur profession religieuse entre les mains de Sœur Nadine Dégila, Prieure du Vicariat, pour deux ans.

Le renouvellement a eu lieu au cours des laudes dans la communauté sainte Rose de Lima à Akassato en présence des sœurs de la communauté et une délégation des sœurs de la communauté de Lokossa. En prélude à la célébration, nous avons participé à l’eucharistique à la paroisse sainte Trinité de la Zopah.
Nos deux sœurs ont choisi comme lecture de la célébration : Ph3, 8-14. Elles ont rendu grâce au Seigneur qui les a séduites et lui ont demandé la grâce d’être chaque jour davantage saisies par le Christ et toutes données à la prédication sous les pas de saint Dominique, notre Père.

Sr Rachelle DA-GBADJI

Ph3, 8-14
"Oui, je considère tout cela comme une perte à cause de ce bien qui dépasse tout : la connaissance du Christ Jésus, mon Seigneur. À cause de lui, j’ai tout perdu ; je considère tout comme des ordures, afin de gagner un seul avantage, le Christ, et, en lui, d’être reconnu juste, non pas de la justice venant de la loi de Moïse mais de celle qui vient de la foi au Christ, la justice venant de Dieu, qui est fondée sur la foi. Il s’agit pour moi de connaître le Christ, d’éprouver la puissance de sa résurrection et de communier aux souffrances de sa passion, en devenant semblable à lui dans sa mort, avec l’espoir de parvenir à la résurrection d’entre les morts. Certes, je n’ai pas encore obtenu cela, je n’ai pas encore atteint la perfection, mais je poursuis ma course pour tâcher de saisir, puisque j’ai moi-même été saisi par le Christ Jésus. Frères, quant à moi, je ne pense pas avoir déjà saisi cela. Une seule chose compte : oubliant ce qui est en arrière, et lancé vers l’avant, je cours vers le but en vue du prix auquel Dieu nous appelle là-haut dans le Christ Jésus."