Visite du pape au Japon (novembre 2019)

Publié le : 17 mars

Le 25 novembre dernier, le Tokyo Dome avec ses 50 000 personnes, était plein de chaleur et d’enthousiasme pour accueillir le Pape.

Y a-t-il donc au Japon tant de prêtres, de religieuses et de nombreuses congrégations différentes ? Et aussi de jeunes religieuses ? De nombreux élèves et des étudiants des écoles missionnaires ont participé à la rencontre qui était projetée sur grand écran. « Afin de protéger toute vie » : c’était le thème de la visite du Pape au Japon. Voilà pourquoi avaient été invitées des personnes handicapées et des condamnés à mort susceptibles d’être accusés injustement. Il y avait aussi de nombreux étrangers et les lectures de la messe et les chants étaient en diverses langues.
Accepter et prendre soin d’un grand nombre de travailleurs étrangers, qui représentent plus de la moitié de l’Église catholique japonaise, n’est pas seulement un témoignage de l’Évangile dans la société japonaise, mais cela témoigne aussi que l’Église est ouverte à tous. C’est un message que le Pape a délivré lors de sa rencontre avec les évêques. Je pense que c’est un défi pour l’Église japonaise.
Le Pape s’est rendu à Nagasaki et à Hiroshima en tant que « pèlerin de la paix ». Il a prié pour les morts et les survivants des bombes atomiques. Il a appelé à l’abolition des armes nucléaires. Et plus tard, il a rencontré les triples victimes des tremblements de terre, des tsunamis et des accidents nucléaires.
Il a remercié st François Xavier pour les graines de l’Évangile, semées il y a 470 ans, et toutes les personnes qui ont servi les Japonais avec enthousiasme et amour. En évoquant la mémoire des martyrs qui ont exprimé leur foi dans la persécution pendant la longue période d’interdiction des chrétiens (1614-1873), il a dit qu’il voulait découvrir une source profonde d’inspiration et d’innovation pour renouveler sa foi.
La visite du Pape au Japon a renforcé l’identité de l’Église japonaise ! En même temps, il a clarifié les problèmes du Japon moderne et l’a encouragé à devenir prophète et levain dans la société.

Sr Marie Edith Yunoki